Lancement de la Cellule d’Appui à l’Emploi et à la Formation Professionnelle des Diplômés et formés en langue arabe du Mali

Le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle en partenariat avec le Haut Conseil islamique et l’Union des jeunes musulmans du Mali a procédé le mardi 14 février 2017 au lancement des activités de la Cellule d’appui à l’Emploi et à la Formation professionnelle des diplômés et formés en langue arabe du Mali (CEFORPA). Présidée par M. Mahamane Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, la cérémonie de lancement s’est déroulée en présence des membres du Haut Conseil Islamique, du Groupement des leaders spirituels des musulmans et de l’Union des jeunes musulmans du Mali.

La problématique de la formation professionnelle et de l’emploi des jeunes, surtout ceux de formation arabe, constitue un des enjeux majeurs auquel le Mali fait face. C’est pour cela, il a été créé le 07 novembre 2016, sous l’autorité du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, une Cellule d’appui à l’Emploi et à la Formation professionnelle des diplômés et formés en langue arabe. La cellule devra entreprendre toute action appropriée visant à renforcer l’employabilité des diplômés et formés en langue arabe.

Elle a six principales missions qui sont: mettre en œuvre toute initiative concourant à l’amélioration de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’insertion professionnelle des diplômés et formés en langue arabe au Mali, élaborer et mettre en œuvre un programme annuel d’activités, effectuer, à la demande du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle ou conformément à son programme annuel d’activités, des actions d’information et de sensibilisation sur les stratégies et politiques nationales d’emploi et de formation professionnelle.

La cellule doit également mener des actions de plaidoyer visant à renforcer l’employabilité des diplômés et formés en langue arabe auprès des partenaires techniques et financiers, produire annuellement un rapport d’activités assorti de recommandations à l’attention du ministre en charge de l’Emploi et assurer la diffusion des rapports produits.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here