Salubrité au Badialan 2 La jeunesse fait œuvre utile

Le développement d’un pays ne doit pas être la mission des seuls gouvernants. Chaque composante de la société doit amener sa pierre à l’édifice commun. Une mentalité bien perçue par la jeunesse du Badialan 2 en Commune 3 de Bamako avec comme activité salvatrice la salubrité du quartier. Une activité appréciée à sa juste valeur par les habitants de ce petit quartier.
Une jeunesse consciencieuse est un atout certain pour un pays. Est-ce le cas pour le Mali ? En tout cas, l’affirmatif semble s’inviter pour le cas des jeunes du Badialan 2 qui sont organisés au sein de l’OJDB (Organisation des Jeunes pour le Développement du Badialan 2). Cette association, comme son nom l’indique, excelle dans le cadre du développement du quartier.

Comme activité, les jeunes se sont organisés pour créer la cellule Kokadjé qui est une brigade de lutte contre la délinquance, la consommation et la vente de drogues dans le quartier. Cette cellule très appréciée dans la commune 3, a fait réduire considérablement la délinquance surtout juvénile. C’est pourquoi, d’autres quartiers de la même commune, s’apprêtent à faire pareil.

Comme pour prouver que leur quartier est la locomotive de la commune, les jeunes regroupés au sein de l’OJDB ont eu à organiser une formation sur le thème « comment rédiger un curriculum vitae ». La ville de Bamako vit- elle en parfaite harmonie avec les moustiques sources d’insalubrité ? Pour rendre propre leur localité, les jeunes du Badialan 2 ont organisé le samedi surpassé, une journée de salubrité.

Appuyés par certains cadres résidants du quartier, ozone- Mali, la direction régionale de l’assainissement et surtout en partenariat avec l’association des revendeurs des véhicules d’occasions, les jeunes et les femmes du Badialan 2 sont massivement sortis tôt le matin pour prendre d’assaut les principales artères de leur quartier. Certains avec des pelles, d’autres des brouettes, le tout dans une ambiance festive sous l’accompagnement des bennes d’ozone- Mali qui se chargeaient de l’acheminement des ordures dans les dépôts de transit.

A la fin de cette journée, mademoiselle Kadiatou DIABY plus connue sous le nom de Tenin présidente de l’OJDB, visiblement très heureuse déclarait « j’adresse mes sincères remerciements à toutes les bonnes volontés qui nous ont aidé à faire de cette activité une grande réussite. Je félicite chaleureusement tout le quartier singulièrement les femmes et les jeunes pour la forte mobilisation tout en les exhortant à plus de solidarité dans les actions de développement du quartier ».

Cette initiative de l’OJDB doit être pérenne pour que le quartier puisse garder cette propreté tant réclamée par tous. La période de l’après sommet Afrique- France est très importante et elle doit permettre aux autorités politiques et administratives d’aider les associations de ce genre. Avant le l’organisation du sommet, chaque jour, des dizaines d’associations organisaient des activités de la sorte dans le seul dessein de se faire la poche.

Fanta Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here