Section RPM de Koutiala : Un bilan satisfaisant au sortir des élections communales

Après l’étape de Yorosso, Mamadou Satiqui Diakité, secrétaire administratif de l’antenne régionale du RPM de Sikasso, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu à Koutiala pour rencontrer les militants de cette localité. La rencontre s’inscrit dans le cadre de la mission de la coordination régionale dans les différentes sections de la région pour faire le bilan des élections communales de 2016, recenser les préoccupations et chercher des solutions avant les prochaines élections.

Le bilan des élections communales est positif dans la capitale de l’or blanc. Dans les 35 communes du cercle, la section RPM de Koutiala a obtenu 81 conseillers dont 7 maires. Malgré ce résultat satisfaisant, les militants de la localité se sont engagés à faire de l’unité et la cohésion leur credo pour obtenir la majorité lors des prochaines échéances électorales.

La rencontre a eu lieu le dimanche 12 février 2017 au siège de la section. La cérémonie a enregistré la présence du secrétaire général et son adjoint ; Tianzié Coulibaly, président d’honneur du parti ; des secrétaires généraux des sous-sections ; des élus ; des représentants de jeunes et femmes.

Dans son discours bilan, le secrétaire général adjoint, Nouhoum Dembélé, s’est réjoui de la position actuelle de son parti après les élections communales dans le cercle de Koutiala. Selon lui, le RPM a obtenu 81 conseillers dont 7 maires contre 1 seul maire avant les élections, dans les 35 communes du cercle de Koutiala. Ce résultat satisfaisant s’explique, selon lui, par la mobilisation et la détermination des militants de la section.

Au titre des difficultés, le secrétaire général adjoint et les différents intervenants ont déploré l’achat de conscience au moment des élections ; le retard dans la mise à la disposition de la section des moyens de campagne ; l’insuffisance des bulletins dans certaines communes ; le mauvais choix des candidats ; le manque de communication interne.

Comme solutions, ils ont proposé la création de la commission d’organisation des élections dans la section ; la mise à la disposition de la section des huissiers pour constater certaines fraudes. Ils ont également mis l’accent sur l’emploi des jeunes et des femmes.

Prenant la parole, le chef de la délégation, Mamadou Satiqui Diakité, a invité les militants de la capitale de l’or blanc à l’unité et à la cohésion, pour faire de la ville du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, une référence dans le cadre de la mobilisation autour du RPM. L’appel de M. Diakité semble avoir été entendu, car, certains militants en conflit depuis de longue date ont immédiatement accepté de se pardonner et de se serrer la main. M. Diakité a aussi demandé aux militants d’ouvrir la porte aux nouveaux militants et de les impliquer dans les différentes activités de la section.

Pour le chef de mission, les militants doivent respecter le choix de la liste et faire bloc derrière cette liste en acceptant des concessions. Contrairement aux rumeurs sur les réseaux sociaux, la rencontre de Koutiala s’est bien déroulée et aucune personne n’a piqué une crise. Les échanges se sont déroulés dans un climat apaisé.

Cette rencontre a enregistré la participation du maire de la commune de Karangasso et plusieurs militants de ce village qui sont venus rendre hommage au président du Haut conseil des collectivités pour son geste, après l’enlèvement de la Colombienne, il y a quelques jours.

Wassolo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here