Transports aériens : La liaison Bamako-Kigali en service à partir de juin

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, a procédé le 13 février 2017 à Kigali (Rwanda) à la signature d’un accord sur le transport aérien entre le Mali et le Rwanda. Elle ouvre l’espace aérien malien à la première compagnie Rwandaise, RwandAir, en juin prochain pour le vol inaugural.

La signature de cet accord est l’aboutissement d’un long processus enclenché depuis 2013 à Durban en Afrique du Sud entre les autorités aéronautiques du Mali et du Rwanda, qui étaient réunies pour négocier et conclure un accord bilatéral relatif au transport aérien entre les deux pays. A l’issue des négociations, un mémorandum d’entente avait été signé le 10 décembre 2013 et l’accord aérien a été paraphé le 12 décembre 2013 par les deux chefs de délégation.

Au titre du mémorandum d’entente, les compagnies de transport aérien désignées, notamment RwandAir, sont autorisées à exploiter les services agréés des 3e et 4e libertés entre les deux pays sans aucune restriction de fréquences et de capacités. En outre, elles sont autorisées à exercer les droits de 5e liberté entre le territoire de l’autre partie contractante et celui des Etats signataires de la décision de Yamoussoukro. Cet accord rentre dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Mali et le Rwanda dans le domaine du transport aérien.

Le METD Traoré Seynabou Diop était accompagné d’une forte délégation avec la présence remarquée de l’ambassadeur du Mali avec résidence à Luanda (Angola), S. E. M. Diamou Kéita. Elle a rappelé la bonne santé de la coopération entre le Mali et le Rwanda dans les domaines politiques, de l’intégration africaine et de la promotion du partenariat économique.

Le chef du département s’est réjoui également de la signature de cet accord qui participe au raffermissement des liens séculaires entre le Mali et le Rwanda. Et d’ajouter qu’il contribuera davantage à la mise en œuvre de la Déclaration de Yamoussoukro concernant la libéralisation de l’accès aux marchés du transport aérien en Afrique, signée le 14 novembre 1999.

Au-delà de la signature du présent accord qui consacre l’ouverture d’une ligne aérienne entre Bamako et Kigali, cette visite s’inscrivait également dans une dynamique de coopération sud-sud pour un partenariat “gagnant-gagnant”, en faveur d’une Afrique unie, plus forte et enviée.

La mise en œuvre de cet accord sur le transport aérien contribuera au rapprochement de nos peuples, à la promotion économique et culturelle entre le Mali et le Rwanda ainsi qu’au désenclavement des deux pays à travers la compagnie RwandAir.

La signature de cet accord survient après un autre accord signé avec la compagnie aérienne équato-guinéenne, Ceiba Intercontinental, RwandAir. Du coup, elle devient la 17e compagnie qui va desservir le Mali. Le vol inaugural est prévu pour le mois de juin 2017.

L’aboutissement, a indiqué Mme Traoré, ressort deux constats notamment la bonne santé du secteur aérien et le retour de notre pays dans le concert des nations, un désir ardent du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, qui ambitionne de faire de l’aéroport international “Président Modibo Kéita-Sénou” un pôle d’attraction pour les plus grandes compagnies aériennes au monde.

O. D. avec METD

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here