Vignette moto 2017 : Le récepteur promet l’amélioration de l’acquisition

Acquérir la vignette sécurisée pour deux-roues relève du casse-tête chinois. Seuls dix guichets sont ouverts. Le récepteur, Aly H. Béibi Maïga, promet l’amélioration des conditions sans délai pour soulager les usagers.

Pour lutter contre la fraude, des mesures strictes sont prises cette année par la mairie du district pour sécuriser les vignettes de l’année 2017. Une situation qui crée depuis plusieurs jours un désagrément aux usagers. C’est un désordre total, estiment-ils.

Alpha Koné, usager : “Je suis venu prendre la vignette de ma moto. Quand je suis arrivé, une personne m’a demandé de lui donner de l’argent pour que je puisse accéder au rang. J’ai refusé cette proposition, car j’avais décidé de consacrer cette journée pour avoir ma vignette. J’invite les autorités à revoir cette disposition pour faciliter l’acquisition de ce sésame”.

M.T., qui habite Badalabougou, assure : “L’initiative très bonne. Les autorités devaient adopter cette dynamique depuis longtemps. Cette fois-ci, les spéculateurs vont se chercher et plus question de falsification de vignettes”. Cependant, selon autre usager du nom de Diakaridia Tembély, “les autorités doivent essayer de décentraliser au niveau des autres Communes de Bamako afin d’éviter un attroupement sur les lieux”.

“Pour moi, on ne peut pas braver les difficultés à chercher l’argent et venir dans la même douleur faire le rang pour une vignette. J’invite le district à mettre plusieurs machines à disposition pour éviter la queue aux usagers”, suggère Adama Koné.

Le récepteur de la mairie, Aly H. Béibi Maïga, rappelle que cette nouvelle formule a été initiée pour lutter contre la fraude en vue de permettre à la mairie de Bamako de renflouer ses caisses et faire face aux différents projets de développement communal.

“On n’a pas beaucoup de machines à l’heure où nous sommes. D’ici quelques jours, nous tenteront de faire tout notre possible pour soulager la population”.

Adama Diabaté

Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here