10ème édition de la journée scientifique du SYNAPPO : l’Amo et l’officine au cœur des débats

La 10ème édition de la journée scientifique du Syndicat national des pharmaciens privés et d'officines (SYNAPPO), s'est tenue, du 16 au 17 février 2017, dans la salle de conférence de Maeva palace, sous le thème : «l’Amo à l'officine». La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence, du conseiller technique du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, Sékou Oumar Dembélé, le conseiller technique du ministère de la Solidarité et de l'Action humanitaire.
Cette journée scientifique du Syndicat national des pharmaciens privés et d'officines (Synappo) qui est à sa 10ème édition, occupe une place indispensable dans la formation continue des pharmaciens de notre pays. Il permet également de renforcer la cohésion sociale entre les pharmaciens. Au dire des organisateurs, le thème retenu pour cette édition n'est pas fortuit car les pharmaciens se sont bien imprégnés de l'Assurance maladie obligatoire (AMO).

Selon le Président du Syndicat national des pharmaciens privés et d'officines (Synappo), Dr. Cheick Oumar Dia, cette journée traditionnelle est l'occasion de faire un rappel des activités, et de faire une projection sur le futur. Dans le plan d'action de l'année 2016, le syndicat avait mis en avant, la lutte contre la concurrence déloyale, a-t-il évoqué. Pour l'élaboration du calendrier de garde, y compris un service de garde nocturne, à la demande expresse de l'Ordre, afin d'assurer un accès au médicament pour la population, le président Dr. Dia a invité ses confrères à respecter la garde pour une bonne organisation de la profession.

Il a ensuite mis l’accent sur la participation du Synappo à la réunion d’Ispharma à Dakar. «Cette Assemblée générale a prôné l'unité ou le fédéralisme syndical dans nos différents pays», a-t-il dit. Il a ainsi mentionné la tenue de la réunion de la commission paritaire entre la CANAM, l'Ordre des pharmaciens, le Synappo et les organismes de gestion délégué qui sont Inps et la Cmss. Pour lui, cette rencontre a permis, de résoudre de façon partielle leurs problèmes, d'où l'intérêt du thème de cette édition. « Ça permet, a-t-il précisé, d’évaluer le chemin parcouru, faire un diagnostic global autour d'un panel, avec l'ensemble des intervenants dans le système ».
Pour lui, aujourd'hui, l'assurance maladie est un pilier dans la prise en charge médicale, dans notre pays, et l'Amo soulage beaucoup de maliens des angoisses qui étaient leur lot quotidien, face aux dépenses sanitaires.

Le représentant du ministère de la Solidarité et de l'Action humanitaire, a vivement salué les pharmaciens pour les efforts abattus. Selon lui, c'est grâce à l’engagement des pharmaciens que l'Assurance maladie obligatoire est devenue une réussite. A l'en croire, cette 10ème édition permettra de faire le bilan de six années de la mise en œuvre de l'Amo et de dégager les perspectives.

Dans son discours d'ouverture, Sékou Oumar Dembélé, conseiller technique au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, a fait savoir que le thème central de cette édition témoigne à suffisance du souci des pharmaciens du Mali d’améliorer la santé des populations à travers l'Amo.
Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here