Conférence de presse : le Syndicat libre du Secteur de l’Energie au Mali d’EDM (SYLSEM) face à la presse à l’occasion de son deuxième anniversaire

Le siège de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali, UNTM a servi de cadre à la conférence de presse du Syndicat libre du Secteur de l’Energie au Mali d’EDM (SYLSEM) ce samedi 18 février 2016. Cette activité rentre dans le cadre de la commémoration du deuxième anniversaire de la création du syndicat libre du Secteur de l’Energie au Mali d’EDM (SYLSEM).

Face aux hommes de médias, M. El Mocthar Mohamed vice-président du mouvement a fait une brève historique de la création du mouvement avant de définir les grandes lignes de la rencontre. Dans ses propos, il a évoqué la création en 2015 à nos jours. Notre interlocuteur dira que le SYLSEM s’est donné comme principal objectif : redonner espoir aux travailleurs de l’EDM tout en leur garantissant un meilleur avenir et plan de carrière.

Selon lui, la tâche n’a pas été du tout facile pour le jeune mouvement qui a dû affronter avec courage les barons du système qui avaient entretenu les travailleurs dans une sorte de psychose détournant tout ce qui avait trait à leur droit et dignité.

Prenant la parole à la suite du vice-président, M. Mamadou Touré, président du mouvement a abordé dans le même sens que M. El Mocthar Mohamed tout en indiquant que l’importance de cette conférence, qui constitue un tremplin en vue de mettre tous les acteurs au même niveau d’information.

Il a parlé sur le bilan des réalisations effectuées et évoqué les perspectives d’avenir tant sur les plans des actions entreprises que celles planifiées, ce depuis la création de leur organisation syndicale. D’après lui, en deux ans d’existence, le mouvement a déjà obtenu des résultats notables, parmi lesquels on peut noter l’obtention d’une doléance ayant abouti à l’augmentation du salaire des travailleurs qui n’avait pas bougé d’un iota depuis 2005. Le SYLSEM n’est autre que le porte-voix des travailleurs de l’EDM. Il œuvre et active son combat dans le but d’obtenir des améliorations dans les conditions de vie des travailleurs.

Pour terminer le président dira que l’objectif est encore loin d’être atteint car, beaucoup de dossiers brulants font l’objet de bras de fer entre l’administration et les travailleurs, aussi, le cas des travailleurs bénévoles (nous reviendrons là-dessus dans la prochaine parution), le recrutement clanique au sein de la société et beaucoup d’autres sujets faisant la Une devraient faire l’objet de discussions et d’échanges dans les semaines à venir.

Quant à la nouvelle administration, le SYSLEM serait en observation. Son Secrétaire général a laissé entendre, qu’il est disposé à travailler avec elle dans le strict respect du droit des travailleurs. Le SYSLEM n’est contre aucune personne, sa lutte se base sur l’amélioration des conditions de vie meilleure pour tous les travailleurs de l’EDM SA à conclu M. Mamadou Touré.

Amadingué Sagara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here