Embuscade contre les agents des Eaux et Forêts : Le ministre Mme KEÏTA AÏDA M’BO au chevet des blesses

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Keïta Aïda M’Bo, a rendu visite, le 16 février dernier à l’hôpital Gabriel Touré, aux blessés de l’attaque du camp du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) de Gao. En plus de l’aspect humanitaire, la visite du ministre en charge de l’environnement s’explique par le fait qu’un agent du service des Eaux et Forêts a été admis par solidarité parmi les blessés de Gao pour recevoir des soins.
Le 11 février dernier, cet agent forestier avait été blessé à l’épaule dans une embuscade alors qu’il conduisait une patrouille dans le village de Timissa, cercle de Tominian en 4è Région (voir L’Essor du vendredi dernier). Yaya Keïta, c’est le nom du forestier, est le chef de poste du service local des Eaux et Forêts de Timissa. C’est en compagnie de 4 de ses collègues dont un guide forestier, qu’il a été victime d’une attaque par des individus armés. La fusillade a causé la mort du guide. Le chef de poste a été touché à l’épaule. Les trois autres forestiers sont sortis indemnes. Après leur forfait, les assaillants ont pris la fuite.
La nouvelle de cette attaque a douloureusement affecté tout le corps des Eaux et Forêt et l’ensemble du pays. Pour marquer la solidarité de son département et de l’ensemble du gouvernement, le ministre Mme Keïta Aïda M’Bo, s’est rendue au chevet du brave soldat de l’environnement.
Après avoir échangé quelques mots de salutations d’usage avec le blessé, Mme le ministre a été informée par le personnel traitant sur le diagnostic médical et l’état santé du patient. Son pronostic vital est d’autant plus hors de danger qu’il a pu, lui-même, raconter au ministre et à sa délégation les détails de l’attaque. Mme Keïta Aïda M’Bo s’est dite horrifiée devant cette barbarie d’un autre âge dont sont victimes nos forces de défense et de sécurité et tous les corps paramilitaires. Mme Keïta Aïda M’Bo a assuré la victime du soutien moral et financier du département de tutelle. Elle a joint l’acte à la parole en remettant une enveloppe symbolique à l’agent Keïta. Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a ensuite salué un à un tous les soldats blessés. A chacun des malades, elle a apporté le message de soutien et d’accompagnement du gouvernement et du peuple malien. A leur tour, les blessés ont exprimé leur profonde gratitude et leur reconnaissance au gouvernement à travers le ministère de la Défense et des Anciens combattants qui ne ménage aucun effort pour leur assurer une bonne condition d’hospitalisation. Le personnel médical en charge des patients a confirmé que le gouvernement assure la prise en charge totale des blessés par la mise à disposition d’un « ordonnancier » qui veut dire coursier dans le jargon militaire. Le ministre Mme Keïta Aïda M’Bo a salué cette solidarité de corps illustrée par l’admission de l’agent des Eaux et Forêts dans ce pavillon des blessés de guerre où il bénéficie de tous les soins nécessaires. Ceci est un geste illustratif de la solidarité gouvernementale qui a toujours prévalu dans notre pays, a-t-elle apprécié. Avant de quitter les lieux, le chef du département en charge de l’environnement a souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés et demandé à tous de faire des bénédictions pour eux et pour le Mali, afin que ces atrocités ne soient, dans un proche avenir, qu’un mauvais souvenir.

C. A. DIA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here