Promotion du cadre de vie de la jeunesse: L’honorable Karim Kéïta apporte son soutien

Le problème d’eau que connaissait le carrefour des jeunes de Bamako est désormais un mauvais souvenir. Soucieux de l’épanouissement de la jeunesse du Mali, l’honorable Karim Kéïta vient de faire parler son cœur en dotant le Carrefour des jeunes de Bamako d’un forage à grand diamètre équipé d’une capacité de plus d’un mètre cube d’eau par seconde. La coupure du ruban symbolique de ce forage a été faite, le samedi 18 février 2017, par le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta, en présence du Directeur Nationale de la Jeunesse, Sinè Dembélé.

Etaient également présents, le représentant du donateur, Amadou Diawara, la Directrice du Carrefour des Jeunes, Mme Djénébou Sanogo et de nombreux jeunes.
Selon un vieil adage « l’eau c’est la vie ». Ainsi, l’honorable Karim Kéïta l’a traduit en réalité en offrant un forage à la jeunesse. Après l’intonation de l’hymne Nationale en bambara par les pionniers, le Directeur Nationale de la Jeunesse, Sinè Dembélé a souhaité la bienvenue aux invités. Pour lui, la réception de ce don inestimable est à saluer.

Aussi dit-il, le carrefour des jeunes de Bamako est une institution de jeunesse dont le rôle éminemment important n’est plus à démontrer dans l’encadrement, la formation et l’information de la jeunesse malienne. C’est une institution sociaux éducative créée par la loi N° 03-AN-RM du 21 mars 1988 et le décret N°134 PG-RM du 19 mai 1988 fixe son organisation et ses modalités de fonctionnement.

Quant au représentant du généreux donateur, Amadou Diawara, il a fait savoir que la réalisation de ce forage est une bataille du ministre de la jeunesse auprès de l’honorable Karim Kéïta mais aussi d’expliquer que ce geste n’est point politique.

Pour le ministre de la Jeunesse, Amadou Koîta, l’épanouissement du cadre de vie des jeunes est une instruction du Président de la République au Gouvernement. Il a aussi profité de l’occasion pour remercier le geste de l’honorable Karim Kéïta à l’endroit de la jeunesse malienne. Toutefois, il a tenu à rappeler les rénovations en cours du carrefour pour un montant de près de 200 millions de FCFA.
La prestation de la troupe Babemba du carrefour des jeunes, la présence massive des jeunes du Malitelda, la coupure du ruban symbolique et la visite du forage ont été les temps forts de cette cérémonie.

Sidiki Dembélé, Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here