Rebondissement dans l’affaire de l’incendie de la mairie de Daoudabougou: L’actuel maire de la commune V serait-il derrière les manifestants du 2 juin 2015 ?

Presque deux ans après la mise à sac et à feu de la mairie de Daoudabougou par un groupe d’occupants du marché dirigé par Sékou Maiga, le 2 juin 2015, les masques sont enfin tombés sur les vrais dessous de l’incendie de la mairie de Daoudabougou. Un acte incompréhensible et odieux qui avait été suscité des condamnations de tout part.
En effet tout est parti d’une rumeur le 2 juin 2015 faisant état du morcellement d’une partie du marché par le comité de gestion du marché en complicité avec l’ancien maire de la Commune V, Boubacar Bah ‘’Bill’’ via les conseillers d’alors de la mairie de Daoudabougou. Malgré le démenti des responsables du comité de gestion du marché et des conseillers d’alors de la mairie dudit quartier, une partie des occupants du marché sous la houlette de Sékou Maiga, n’avait rien voulu comprendre. C’est ainsi qu’une marche pour disent-ils protester contre le supposé morcellement d’une partie de leur marché au profit d’un opérateur économique touareg. Mais hélas cette marche s’est transformée en violence avec la mise à sac et à feu de la mairie avec des dégâts matériels importants. Ainsi des véhicules, des motos garés dans la cour, les bureaux des maires délégués, les documents administratifs ont été brulés par les manifestants.
Les masques tombent enfin !
Presque deux ans après cet acte odieux et incompréhensible, les langues commencent à se délier sur les vrais dessous de cette affaire ténébreuse. En effet suite au renouvellement du bureau du comité de gestion du marché de Daoudabougou, le chef de quartier et les populations ont été surpris voire choqué de voir l’actuel maire de la commune V, Amadou Ouattara de vouloir imposer coûte que coûte celui qui avait dirigé la manifestation qui a conduit à l’incendie de la mairie de leur quartier le 2 juin 2015 en la personne de Sékou Maiga et non moins homme politique et adversaire de l’ancien maire Bill.
Comme on pouvait s’attendre la cérémonie fut reportée pour comprendre le lien entre Sékou Maiga et le maire Amadou Ouattara précédemment 3e adjoint l’ancien maire Boubacar Bah ‘’Bill’’ dans l’ancienne équipe communale de 2009 à 2016. A la surprise des populations du quartier et des autres commerçants du marché, il ressort que ces deux hommes politiques entretenaient de bonnes relations.
« Pour nous il ne fait aucun doute que le maire actuel était derrière ceux qui ont brulé notre mairie. Sinon pourquoi le maire veut nous imposer coûte que coûte Sékou Maiga » confie un occupant du marché. Et le chef de quartier n’a pas mâché ses mots en déclarant que tant qu’il vivra, SékouMaiga ne sera jamais élu président du comité de gestion. « Comment celui qui est à l’origine de l’incendie de notre mairie et qui nous a déshonoré partout à Bamako et au Mali, le maire se permet de vouloir nous l’imposer.
Je risque de croire à ce qui s’est dit lors de l’incendie à savoir qu’il était derrière les manifestants » aurait-il déclaré lors d’une réunion avec les habitants. Aussitôt il a reçu le soutien total de la majorité de la population et des occupants du marché qui ne veulent pas entendre le nom de Sékou Maiga. C’est dans ce sens qu’une lettre a été écrite et notifiée au maire Amadou Ouattara de leur refus total. Aux dernières nouvelles, aucune réponse le maire n’a daigné répondre pour l’instant. « Si c’est à cause du poste de président du comité de gestion du marché que notre mairie a été brulé, ils se sont tous trompés car nous ne nous laisserons pas faire. On nous a fait croire que c’est Bill qui est derrière le morcellement du marché. On a compris et nous demandons pardon à lui » confie un occupant du marché.
A suivre…
Abdoul Karim Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here