Interdiction d’importation de poulets : L’Amvp ne baisse pas les bras !

L’Association malienne des vendeurs de poulets importés a tenu le samedi 18 février, au Pavillon des Sports du stade Modibo Keïta, son assemblée générale extraordinaire, avec comme invités d’honneur les députés du parti Sadi. L’objectif de cette assemblée était d’exiger de l’Etat la levée de l’interdiction  d’importation de poulets au Mali. C’était en présence d’une centaine de membres de l’association.

L’association malienne des vendeurs de poulets importés a tenu son assemblée générale extraordinaire, avec comme invités d’honneur les députés du parti Sadi. Cette assemblée extraordinaire intervient dans un contexte de vive tension entre l’association et le gouvernement, à propos de  l’interdiction d’importation de poulets au Mali.

À l’entame de l’assemblée, la délégation du parti Solidarité africaine pour le développement et l’indépendance (Sadi), conduite par l’honorable Dr. Oumar Mariko, a fait son entrée dans la salle où ils ont été ovationnés par la centaine de membres de l’association malienne des vendeurs de poulets  importés.

Après les salutations d’usage, le secrétaire général de l’association malienne des vendeurs de poulets  importés (Amvp), M. Siré Maïga, a dit l’amertume de ses membres. À l’en croire, l’Amvp a appelé les députés de l’opposition dont ceux du parti Sadi pour leur expliquer le fond du désaccord qui l’oppose au gouvernement.

«Si nous avons des objectifs, il s’agit seulement au cours de cette assemblée générale extraordinaire de porter le débat à haut niveau pour une résolution définitive de l’interdiction d’importation de poulets au Mali. Nous demandons à l’Etat de tout faire pour la levée de cette mesure contre les importateurs de poulets au Mali. Si la production locale suffisait aux Maliens, nous, les vendeurs importateurs locaux, allions arrêter d’importer. Quand le gouvernement a fait sortir les décrets d’interdiction d’importation de poulets, le même jour, nous avons demandé aux producteurs locaux de nous fournir dix tonnes, mais ils n’ont pas pu le faire», a-t-il indiqué.

Toujours selon M. Maïga, les importateurs sont accusés à tort d’importer des poulets avariés qui sont destinés à la consommation des populations. Alors que «si ces poulets sont impropres à la consommation humaine, les poussins des producteurs locaux viennent des mêmes pays. Nous, nous amenons les produits finis pour la consommation et les producteurs locaux amènent les mêmes produits… Après consultation des laborantins maliens, il s’est avéré que les poulets produits au Mali souffrent de plusieurs maladies animalières et ceux qui viennent d’ailleurs sont propres à la consommation», a-t-il souligné.

En prenant la parole, l’honorable Oumar Mariko s’est indigné contre le décret controversé du gouvernement et tout en s’insurgeant contre son application illégale sur les importateurs de poulets au Mali. Avant de lancer qu’il a compris le jeu de l’Etat. «Ce gouvernement d’IBK est un gouvernement égoïste qui veut nuire à tout le monde sur son passage. Nous députés su Sadi, nous vous promettons dès ce mercredi, que nous allons partir chez le ministre de l’Elevage et de la Pêche pour qu’il puisse nous fournir des argumentaires tenables. Sinon, nous les démasquerons dans leur complot orchestré contre de paisibles commerçants».

Aux dires de Dr. Mariko, les cartons de poulets supposés avariés, sinon impropres à la consommation, qui font toujours l’objet de coup de filet de la douane des frontières, de la police des frontières et de la gendarmerie des frontières, finissent chaque fois dans la marmite des crocodiles de l’Etat.

Selon lui, le gouvernement ne fait rien pour les commerçants et ceux qui volent de leurs propres ailes sont objet d’injustice. Il a ajouté qu’il est temps que l’Etat change sa politique. En définitive, l’honorable Mariko a promis d’accorder le soutien de l’opposition, sinon celui du parti Sadi, aux vendeurs de poulets importés.

Au sortir de l’assemblée, les membres de l’association se disent confiants, avec le soutien indéfectible de l’opposition, notamment celui du parti Sadi, pour un dénouement heureux, et donc la levée de l’interdiction d’importation de poulets au Mali.

Ousmane DIAKITE/ Stagiaire      


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here