La révolte de Loulou

Mine de Loulou dans le cercle Keniéba, région de Kayes. Il y avait un mouvement à la mine de Loulo, une manifestation matinale qui a bloqué toutes les machines, il y a de cela une semaine. Les activités ont été paralysées. Selon nos informations, tout a commencé quand la direction de Randgold a fixé des objectifs pour chaque mine pour cette année. Or, il se trouve que le complexe Somilo-Gounkoto a fait plus que 100%, c'est-à-dire a dépassé l'objectif fixé.

Et, au même moment, les responsables de Randgold ont décidé de donner 500 000Fcfa à chaque travailleur de la mine de Tongon, en Côte d’Ivoire, alors qu’ils n'ont pas atteint 60% de leurs objectifs. Et pour les Maliens, on dit 30% du salaire seulement pour février d'où la colère des travailleurs qui demandent un traitement équitable. C’est pour cela que les travailleurs de Loulo ont fait un sit-in en bloquant l'entrée de l'usine, un mouvement qui s'est vite généralisé sur tout le site.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here