Planification familiale : Les religieuses musulmanes à l’école du département de la santé et de HP+

La représentante du directeur national de la santé, Dr Kéita Fadima Tall, avec à ses côtés le Maire de la Commune IV du district de Bamako, Adama Berthé, le représentant du Health Police plus (HP+), Dr Seydou Traoré, a procédé le 21 février 2017, au  siège de l’Union nationale des associations des femmes musulmanes du Mali (Unafem)  à l’ACI 2000, à l’ouverture des travaux de l’atelier de formation des femmes leaders musulmanes sur l’espacement de naissance. L’atelier qui durera trois jours, indique la présidente de l’Unafem, Mme Diakité Kadia Togola, a été rendu possible grâce aux soutiens de l’Usaid, de HP+, du département de la santé et de la Mairie de la Commune IV. L’objectif, selon elle, est de faire comprendre aux femmes musulmanes l’importance de l’espacement de  naissance des enfants. Ce qui est très capital pour l’épanouissement de la famille surtout celui de la femme et de l’enfant. «Pour que l’espacement, l’épanouissement soient, dit-elle, il faut aux femmes des informations nécessaires venants de spécialistes du domaine. D’où la tenue de cet atelier pour la diffusion de la bonne information aux autres femmes», souligne la président de l’Unafem. Dr kéita Fadima Tall s’est réjouit de la prise de conscience des femmes musulmane d’avoir des informations sur la planification familiale. «Le planning familial est une préoccupation des autorités du Mali », dit-elle.  A sa suite, le Maire de la CIV et le représentant de HP+, projet de l’Usaid s’intéresse  à tout ce qui touche à l’enfant et la mère, ont réaffirmé leur soutien ferme à l’initiative pour permettre aux religieuses musulmanes d’atteindre leurs objectifs. Des expertes dans le domaine  de la planification familiale s’entretiendront avec elles durant les trois jours.
H.B.Fofana


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here