Deuxième édition de ‘’le parlement chez vous’’ : L’Assemblée nationale à l’écoute de la population de Koulikoro

41

Après  Ségou en octobre 2016, l’Assemblée nationale est allée à la rencontre de la population de Koulikoro  dans le cadre du programme « le parlement chez vous », avec l’appui  de l’Association des parlementaires européens partenaires de l’Afrique (Awepa).

Démystifier la troisième institution de la République (l’Assemblée nationale), telle est désormais la pièce maîtresse de la politique de communication  de la cinquième législature.

A travers cette nouvelle vision,  la représentation nationale  répond à un souci d’ouverture du parlement  aux citoyens, afin que les uns et les autres comprennent  ses missions, son organisation et  son  fonctionnement  dans la démocratie.

Koulikoro, deuxième  étape de ce programme, est le résultat d’un partenariat entre l’Assemblée nationale du Mali et     son partenaire financier, l’Association des parlementaires européens partenaires de l’Afrique (Awepa). Cette rencontre qui a démarré le mardi 21 février  dans la salle de conférence du gouvernorat de Koulikoro prendra fin ce jeudi. Durant trois jours, la rencontre de Koulikoro  a regroupé le Gouverneur, le Président de l’Assemblée régionale, les présidents des Conseils de cercle, les Préfets, des Maires, les représentants des partis politiques, des autorités coutumières et la société civile de la région de la deuxième région administrative du Mali. C’était sous la présidence du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbine, en présence  d’une dizaine de députés, des cadres de l’administration parlementaire et du Coordinateur de l’Awepa, Antoine Brasset. Le premier adjoint du maire de la commune urbaine de Koulikoro, Bakoroba Kane,  tout comme  le deuxième vice-président du Conseil régional, Sékouba Guindo,  ont tous salué le choix porté sur leur région pour  la tenue de la deuxième édition de cette rencontre. Selon eux, une mission parlementaire à  l’intérieur du Mali pour expliquer aux citoyens l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée nationale constitue un véritable exercice démocratique. «Ce cadre de concertation et d’échange permettra désormais à la population de mieux comprendre le rôle du député et surtout de savoir comment choisir son représentant lors des élections», ont-ils déclaré.

Le Coordinateur de l’Awepa, Antoine Brasset dans son intervention a insisté sur la nécessité d’ouvrir le débat sur le rôle des députés. «Il est important que les élus puissent s’imprégner des préoccupations des citoyens et, de la même manière, que les citoyens soient mieux informés sur le rôle et le fonctionnement de l’Assemblée nationale», a-t-il indiqué. Conscient de l’importance des parlementaires dans la consolidation de la démocratie, le partenaire financier de « Le parlement chez vous» s’est dit convaincu que le développement à long terme de l’Afrique repose sur des parlements forts, qui jouent le rôle d’arbitres de paix, de stabilité et de prospérité. «Pour cela, nous soutenons le renforcement des trois fonctions clés du Parlement que sont la législation, le contrôle et la représentation». En plus du Mali, l’Awepa appuie plusieurs institutions parlementaires à travers le continent. Ainsi, ce partenariat a fait l’objet de la signature d’un accord entre  l’Assemblée nationale du Mali et Awepa qui va continuer jusqu’à la fin de l’année 2020.  Ce cadre de partenariat concerne, entre autres, des domaines comme le renforcement des capacités des députés et du personnel parlementaire, la sensibilisation des députés aux pistes de réforme du système politique et le soutien au réseau des femmes parlementaires. Dans son discours d’ouverture des travaux, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné,  a fait remarquer  qu’en allant vers les populations, l’Assemblée nationale opte pour la démystification de la troisième institution de la République. Selon lui, rares sont les citoyens qui  savent comment elle fonctionne, quels sont son rôle et son organisation. «Pour beaucoup, c’est le lieu où siègent les députés, ayant à leur tête un Président connu comme étant le Président de l’Assemblée nationale.

Le seul moyen pour corriger cette insuffisance  est sans nul doute le cadre de dialogue direct entre les députés et la population. Le Parlement chez vous se veut une sortie parlementaire sous forme d’atelier de travail et de conférences-débats, pour édifier les citoyens sur l’institution et faire une restitution de certaines lois phares», a-t-il déclaré. La rencontre de Koulikoro a été marquée par des présentations de l’Assemblée nationale, son rôle et son fonctionnement, une communication sur  la loi instituant les autorités intérimaires , la restitution de certaines lois phares, comme le statut de l’opposition, la loi instituant des mesures pour promouvoir le genre, la nouvelle loi électorale et le recueil des attentes des participants De Fatima Niambali à Zoumana N’tji Doumbia en passant par Bréhima Beridogo et Dédeou Traoré, la dizaine de députés et autres cadres de l’administration parlementaire ont édifié les populations, les autorités administratives et  politiques sur les grands principes de fonctionnement de l’Assemblée nationale et le rôle du député. Un autre temps fort de ces journées  d’échanges  a été  l’exposition des photos de certaines figures emblématiques de l’histoire parlementaire de notre pays. Il s’agit de photos de la déclaration d’indépendance du Mali à l’Assemblée nationale, du père de la Nation malienne, Modibo Kéita, du 1er Président de l’Assemblée nationale du Mali, Mahamane Alassane Haïdara, de Mamadou Konaté et de la 1ère femme parlementaire du Mali, Mme Aoua Kéita et les photos des membres du bureau de la cinquième législature.

Vivement la prochaine édition dans une autre région administrative du Mali.

 Nouhoum DICKO


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here