DNCC : Une grève de 72 h en vue

Les agents de la direction nationale de Commerce et de la Concurrence (DNCC) observeront une grève de 72 h à partir du 17 mars 2017. L’information a été donnée par la section syndicale hier.

En assemblée générale mercredi, le secrétaire général de la section syndicale de la DNCC, Nouhoum Sidibé, a indiqué qu’à la suite de négociations avec le département, un accord avait été trouvé autour de certains points de revendications. “Mais, force est de constater qu’aucun point d’accord n’a été exécuté”, a-t-il ajouté.

Les points d’accord avec le département portaient, entre autres, le contrôle des compagnies d’assurance, l’octroi d’exonération de 75 % des droits de timbre sur les véhicules importés par les agents de la DNCC, la nomination d’un conseiller technique ressortissant de la DNCC, l’audit sur du fonds PVI alloué à la DNCC.

Ce qui est sûr, c’est que rien ne va plus entre la section syndicale et la direction de la DNCC. Depuis un certain temps la section syndicale se montre plus menaçante. Elle compte déposer aujourd’hui, un préavis de grève de 72 h qui débutera le 17.

Pour le secrétaire général de la section syndicale de la DNCC, si le département et la direction ne gèrent pas les doléances dans un bref délai, après les 72 h de grève, il y aura la grève illimitée.

“Qu’est-ce que ces gens-là veulent réellement. Même la présidence qui n’est pas directement impliquée, cherche à trouver une solution à l’amiable. Notre directeur national est farouchement opposé je ne sais pour quel raison”, a révélé encore M. Sidibé.

“Le directeur a pris une mesure qui fait que les opérateurs économiques prennent l’assurance avant l’achat des marchandises. Tu ne verras ça nulle part au monde. Aujourd’hui, nous ne sommes plus près à travailler dans ces conditions. Nous ne sommes pas là pour servir des opérateurs économiques privés, nous sommes là dans le seul but de travailler dans le dispositif légal de la DNCC”, a réitéré le secrétaire général de la DNCC.

Zié Mamadou Koné

Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here