JUSTICE : 8 milliards de F CFA pour construire une nouvelle maison d’arrêt à Souban

57

Pour la première fois depuis l’avènement de la démocratie au Mali, le gouvernement a accepté de construire une nouvelle Maison d’arrêt. Lors du Conseil des ministres d’aujourd’hui, le projet de décret portant approbation du marché relatif aux travaux de construction et d’équipement de la nouvelle maison d’arrêt de Bamako à Souban (Koulikoro) a été adopté. Ce projet coutera plus de 8 milliards entièrement fiancé par le Mali. Il contribue à l’humanisation des conditions de détention en milieu carcéral.
La Maison centrale d’arrêt de Bamako est dépassée. Elle ne répond plus aux normes recommandées par les institutions nationales et internationales de défense des droits de l’Homme. A la limite, la dignité humaine n’est pas respectée dans cette prison.Pour faire face à cette situation, le président Ibrahim Boubacar Keita s’est engagé à réhabiliter les maisons d’arrêts existantes sur le territoire et d’en construire d’autres afin de permettre aux détenus de passer décemment leur incarcération et être plus utile à eux même, à leur famille et à la nation. C’est dans ce cadre que ce projet de décret a été adopté ce mercredi en Conseil des ministres.
Une nouvelle prison dans deux ans
Entièrement assuré par le Budget national, le marché relatif aux travaux de construction et d’équipement de la nouvelle maison d’arrêt de Bamako à Souban (Koulikoro) est conclu entre le gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise et commerce général Fodé Coulibaly (ECGF) pour un montant de 8 milliards 897 millions 832 mille 659 francs CFA toutes taxes comprises et un délai d’exécution de 24 mois.
Les travaux du marché comprennent, notamment, un bâtiment principal (R+2), un bloc administratif, des cellules avec les commodités requises, une salle polyvalente, une bibliothèque, une école de formation, une infirmerie, une salle de prière et des terrains de sports.
Le projet de décret adopté s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale des droits de l’Homme. Il contribue également à l’humanisation des conditions de détention en milieu carcéral.
Sory I. Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here