Les Brèves : Audience avec la vice-présidente du Bundestag à l’Assemblée nationale : Mise en œuvre de l’accord et révision constitutionnelle au menu des échanges

30

Le 1er vice-président de de l’Assemblée nationale, honorable Moussa Timbiné a reçu, hier mercredi, la vice-présidente de l’Assemblée fédérale de la République fédérale d’Allemagne, Mme Edelhard Bulmahn.

En visite de travail pour la deuxième fois consécutive dans notre pays, Madame Bulmahn était accompagnée de Mme Susanne Mittag, membre du Bundestag, et des conseillers du ministère allemand de l’Intérieur dans le cadre du renforcement de la coopération Mali-Allemagne. Cette audience à l’AN fait suite à une série de rencontres qui l’ont conduite à la Mission Eucap-Sahel/Mali, suivie de la rencontre avec le ministre de la Sécurité et de la rencontre avec Madame le président de la Cour constitutionnelle.
Au cours de l’audience, le premier vice-président de l’Assemblée nationale et ses hôtes ont eu des entretiens sur le renforcement de la coopération entre les deux institutions, notamment dans le domaine de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix, le chantier de la révision constitutionnelle et les projets de développement de la société civile.
Mme Bulmahn a assuré le 1er vice-président de l’AN que l’Allemagne restera un partenaire sûr dans la mise en œuvre de l’Accord. A sa sortie d’audience, elle a évoqué les difficultés relatives à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix. Selon elle, cette mise en œuvre doit se faire très rapidement parce qu’elle est cruciale pour le devenir du Mali. L’Allemagne, a-t-elle dit, va œuvrer dans la mise en place des structures de sécurité et de développement d’un Etat de droit.
Revenant sur sa rencontre avec la présidente de la Cour constitutionnelle elle a porté essentiellement sur la réforme constitutionnelle dont le processus est en cours. « Nous avons souligné l’importance de cette réforme dans l’atteinte des objectifs de l’Accord pour la paix signé par les parties maliennes. Nous avons parlé d’une possible coopération entre les cours constitutionnelles allemande et malienne qui pourrait être mise en place. L’Allemagne va contribuer au chantier de la nouvelle Constitution », a-t-elle conclu.
Mise en place immédiate de la force du G5 Sahel : Les experts déjà au travail
Dans le cadre de la mise en place immédiate de la force conjointe du G5 Sahel, conformément à l’option I à court terme et l’option II à moyen et long termes issu du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat, tenu en début février, les experts du G5 étaient en conclave hier mercredi à l’Hôtel Olympe. La réunion était placée sous la présidence du chef d’Etat-major Général du Mali.
Il s’agit pour les experts de se prononcer sur le concept stratégique d’opération, le concept de soutien, les règles d’engagement, entre autres. La réunion devra définir le mandat de la force, ses objectifs et ses taches spécifiques ; la coordination avec les forces partenaires dans la zone d’opération. Il doit être aussi question de l’architecture de commandement, la génération de force, la géométrie du théâtre ; la question du droit de poursuite, essentielle aux opérations transfrontalières et la question du financement et le projet du budget de la force. Des documents pertinents seront soumis à la validation des chefs d’Etat-major en début du mois de mars prochain.
Rassemblées par Daniel Kouriba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here