Mohamed Ali Ag Ibrahim, ministre du développement industriel : ‘’Il est inacceptable que notre pays continue à importer de ses voisins l’essentiel de ses besoins en ciment…‘’

58

Le ministère du développement industriel a organisé le lundi 20 février 2017 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako, un forum industriel de la construction. L’objectif de ce forum est de faire la promotion des usines de cimenteries au Mali. La cérémonie d’ouverture de ladite journée dédiée à la promotion de l’industrie du ciment dans notre pays était présidée par le ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, en présence de nombreuses autres personnalités. Selon le ministre, il est inacceptable que le Mali continue à importer le ciment de ses voisins alors qu’il en dispose un potentiel indéniable dans le domaine.

Que faut-il entreprendre pour que, à court ou moyen terme, notre ciment puisse également pénétrer les marchés de la sous-région ? Comment persuader les maliens, notamment l’Etat à travers la commande publique, de la nécessité de privilégier dans leurs achats la production nationale en vue de favoriser notre autonomisation dans ce domaine ? Quel dispositif législatif et réglementaire faut-il  envisager pour que l’industrie de ce produit puisse se développer et s’épanouir ? Comment conforter la bonne réputation du ciment malien afin d’en accroître la compétitivité ? C’est par ces interrogations que le ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim s’est adressé à l’assistance. « Il est de nos jours inacceptable que notre pays continue à importer de ses voisins l’essentiel de ses besoins en ciment alors qu’il dispose dans ce domaine d’un immense potentiel qu’il faut juste valoriser et exploiter judicieusement », a déclaré le ministre. A cet effet, il a souhaité un sursaut patriotique décisif pour non seulement renforcer le parc industriel malien mais aussi s’affranchir de cette dépendance peu glorieuse de l’extérieur.

Après le discours d’ouverture du ministre, il y a eu la présentation des Sociétés Diamond Cement Mali (DCM SA) et Ciments de l’Afrique Mali (CIMAF Mali Sa) implantées dans le cercle de Kati et qui produisent des millions de tonnes de ciments par an.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here