Ouest du Niger: deux soldats tués, 12 disparus dans une attaque

57

Niamey - Au moins deux militaires nigériens ont été tués et une dizaine sont portés disparus après une "attaque terroriste" contre une patrouille de l'armée dans l'ouest du Niger, non loin du Mali, a annoncé jeudi une source sécuritaire.
"Il y a eu deux soldats tués et une dizaine d'autres (sont) portés
disparus", a déclaré à l'AFP cette source ayant requis l'anonymat, précisant
que l'attaque avait eu lieu mercredi dans la nuit "contre une position de
l'armée dans la zone de Tilwa", dans la région de Ouallam, près de la
frontière du Mali.
Les assaillants non identifiés sont repartis "vers le Mali" en "emportant
des véhicules" militaires et en ont "brûlé d'autres sur place", selon cette
même source.
La région de Ouallam, à une centaine de km au nord de la capitale
nigérienne Niamey et à une centaine de km au sud de la frontière du Mali, est
devenue très instable en raison de nombreuses attaques meurtrières.
Début novembre 2016, cinq soldats nigériens avaient été tués et quatre
portés disparus après une "attaque terroriste" dans une autre localité de la
même région de Ouallam.
Malgré des frontières considérées comme poreuses, le Niger constitue un
îlot de stabilité dans une zone en proie aux troubles. Autour de ce pays,
Mali, Libye et Nigeria sont tous confrontés à des groupes armés jihadistes.
bh/ck/ayv/

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here