Coopération Mali-Maroc: La clinique périnatale Mohamed VI inaugurée

109

Fruit d’une bonne collaboration entre Rabat et Bamako, la fondation de sa majesté le roi Mohamed VI vient de doter notre pays d’une structure sanitaire de 3ème niveau. Elle vise à contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale en prenant en charge les grossesses difficiles et les nourrissons jusqu’au 28ème jour de vie. La coupure du ruban de cette importante structure sanitaire a été faite, le jeudi 23 février 2017 par le Premier ministre, Modibo Kéïta, en présence de l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri. Etaient également présents, le Pr Charif Chefchaouni, conseiller médical pour la Fondation Mohamed VI, le ministre en charge de la Santé, Dr Marie Madeleine Togo ; le président de la Fondation Mohamed VI, Moustapha Terrab ; des membres du gouvernement et d’autres personnalités.

Situé à Sébénicoro en Commune IV du district de Bamako, la Clinique périnatale Mohamed VI est bâtie sur une superficie globale de 5 hectares. Le coût estimé est à plus de 6 milliards de Fcfa. Elle a pour activités la prise en charge des grossesses à risque, la fourniture de services périnataux, recherche dans le domaine de la santé materno-infantile. Elle contribuera aussi à la formation des professionnels de la santé en recherche de synergie avec les autres structures maternelles et néonatale du Mali. Sa capacité annuelle est de 5000 naissances dont 2000 par césarienne, 1400 admissions en soins intensifs et réanimation des mères et tant d’autres services pour le soulagement de la population.

Le Chef du Gouvernement, Modibo Kéîta s’est dit convaincu qu’avec cette clinique il y’aura certains équipements qui vont fonctionner pour la 1ère fois en République du Mali et ceci est à l’actif de la coopération Mali-Maroc. « Qu’il me soit donc permis au nom du Président de la République d’adresser nos vifs remerciement à sa majesté le roi Mohamed VI, à ses émissaires et au peuple marocain pour la qualité exceptionnelle de cette coopération. Nous émettons nos vœux pour que nous puissions cheminer le plus longtemps possible afin que cette infrastructure puisse produire les meilleurs effets et porter les meilleurs fruits», a dit Modibo Keïta.

Quant au Pr Charif Chefchaouni, conseiller médicale pour la Fondation Mohamed VI, il a indiqué que cette infrastructure va prendre en charge les grossesses compliquées qui dépassent la capacité des autres structures sanitaires. Pour lui, toutes les femmes enceintes avec des pathologies cardiaques, d’insuffisance rénale et autres ont besoins d’une prise en charge spécifiques.

Cependant il ajoutera que « les modalités de gestion, de prise en charge doivent être arrêtées au cours des 3 premiers mois par la fondation et le ministère de la Santé. La clinique sera ouverte dans 3 mois. Elle ne compte que 79 lits de façon à recueillir les cas difficiles. Le but est que toutes femmes enceintes, des nouveaux nés qui ont besoins de soins puissent se soigner sans considération à ses capacités de financement».
Dr Marie Madeleine Togo, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique à d’emblée saluer ce geste du roi Mohamed VI. Selon elle, cet hôpital va être au service de la femme et de l’enfant.

Sidiki Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here