Projet «sécurité humain développement au nord du Mali» 19 Millions d’euros pour sa mise en œuvre

34

La coopération Mali-France est en marche. Le pays de Son Excellence François Hollande vient d’accorder au Mali un financement pour la création d’un nouveau projet de 19 millions d’euros (soit 12,463 milliards de francs CFA). Cette enveloppe budgétaire permettra de financer le projet sur la sécurité humaine et le développement au Nord du Mali.

La signature des formalités de la convention a réuni au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali, le Ministre en charge de ce département, Abdoulaye Diop, et l’Ambassadrice de France au Mali, Madame Evelyne Decorps, en présence de plusieurs hautes personnalités et experts en la matière.

Les deux personnalités ont procédé à la signature de deux conventions marquant le financement du projet pour la sécurité humaine et le développement des Régions du Nord Mali. C’était le lundi 20 février 2017.

En effet, le projet dont la signature a été effective s’articule autour de trois composantes. Ce sont le Fonds d’investissement local ; l’Appui à la maîtrise d’ouvrage des collectivités territoriales et le Suivi évaluation.
Contribuer à la mise en œuvre de l’Accord
Le but initial de ce projet est de contribuer à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, en son Annexe 3, de participer au retour définitif du climat de paix d’antan en renforçant la sécurité dans les zones ciblées, de permettre l’investissement public dans des zones fragilisées par le conflit, où l’Etat est peu absent, de favoriser le retour de la légitimité de l’action publique et de soutenir le redémarrage de l’activité socio-économique dans les zones ciblées, à travers la réalisation des programmes d’investissement et de soutien au développement des activités génératrices de revenus.
Le projet est destiné aux Régions de Gao, Kidal, Ménaka, Taoudéni, Tombouctou et Mopti (dans les cercles de Douentza, Koro, Bankass, Bandiagara, Youwarou et Ténenkou). Sa durée s’étendra sur une période d’activités de 39 mois.
La première convention signée par les deux parties porte sur une coopération déléguée de l’Union Européenne, pour un montant de 13 millions d’euros (soit 8, 523 milliards de francs CFA) provenant du fonds fiduciaire d’urgence.
Par cette convention, la France met à la disposition du Mali une somme d’environ 12,149 millions d’euros (soit 7, 969 milliards de francs CFA).
Quant à la seconde convention, elle porte sur un programme de subvention de 5.000.000 d’euros (soit 3, 270 milliards de francs CFA) provenant de l’Agence Française de Développement.
Pour ce qui est du côté du Gouvernement malien, il contribuera avec une somme d’un million d’euros (soit 655,9 millions de francs CFA).
Amara BATHILY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here