Culture de la paix et la non-violence en milieu scolaire et universitaire : Bientôt une vaste campagne de sensibilisation lancée par le Rjpm

39

Sous le parrainage de l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani, le Réseau des jeunes pour la paix au Mali (Rjpm) procédera, le samedi 25 mars 2017, au siège de la Coordination de l’Aeem à Badalabougou, au lancement officiel d’une campagne de sensibilisation sur la culture de la paix et de la non-violence en milieu scolaire et universitaire, dénommée : “A l’école, Je m’engage”.

Selon le président du Rjpm, Tièoulé Djigui Sidibé, cette campagne se justifie par le fait que le phénomène de violence en milieu scolaire et universitaire est monnaie courante, ce, malgré les efforts du gouvernement, du Conseil national de la jeunesse (Cnj-Mali) et l’Aeem.

Cette pratique, a-t-il déploré, joue de façon négative sur le niveau de la formation et constitue aujourd’hui un réel danger imminent pour le progrès de l’école malienne.

“Les pratiques violentes les plus visibles sont l’usage de la violence lors des élections pour le poste de responsable de classe, du comité Aeem, de la Coordination de l’Aeem, les queues pour l’acquisition des bourses et matériels didactiques, l’agression physique et verbale du corps enseignant, des règlements de compte….Pire, aujourd’hui les enseignants sont de plus en plus victimes de ces violences au point que ces derniers commencent à revendiquer les ports d’armes en milieu scolaire et universitaire pour leur propre sécurité”, regrette M. Sidibé.

C’est pourquoi, selon lui, cette recrudescence de la violence et de l’insécurité en milieu scolaire et universitaire interpelle tous les acteurs de l’école malienne pour combattre le phénomène qui compromet selon lui l’avenir du pays tout entier et fait des de plus en plus des cas de coups et blessures, de meurtres et d’assassinats dans l’espace scolaire et universitaire. L’objectif de cette vaste campagne, qui couvrira toute l’année académique, est d’inculquer aux jeunes élèves et étudiants les vertus de la paix, de la tolérance, de l’amour, du pardon et du respect. Et d’éliminer en eux tous germes de violence pour un climat apaisé à l’école et une stabilité académique durable en République du Mali.

En tout cas, le Rjpm qui a pour président d’honneur l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani, fonde beaucoup d’espoirs sur les acteurs de l’école malienne pour la réussite de ce projet. Il sied de préciser que ce Réseau a été créé en aout 2014 et il est surtout l’initiateur de “Carrefour d’Opinion Faso Baro”.

K.THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here