Vœux du président du CNID à la presse : Me Moutaga Tall réaffirme son engagement à la liberté de la presse

46

Le président du CNID Faso Yiriwa ton, Me Moutaga Tall était le 24 février 2017 face à la presse pour sa traditionnelle présentation de vœux. Une occasion pour lui de dresser le bilan de la presse et de toucher certaines questions d’actualités de la Nation.

Maliweb.net-Le président du congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton),  Me Moutaga Tall n’a pas dérogé à  la tradition qu’il a instauré depuis une décennie c’est-à-dire rencontré la presse pour lui représenter ses  vœux. A l’occasion le président du parti CNID,  a profité de la tribune pour  faire l’état des lieux de la presse, présenté sommairement l’état économique du pays   en touchant aux grandes questions qui animent l’actualité nationale du  moment. S’intéressant à la question du respect de la liberté de la presse, Me Moutaga Tall s’est offusqué contre  le rapport de 2016 de Reporter Sans Frontière pour qui, au Mali, on enregistre un  recul de la liberté de la presse. Une appréciation fortement rejetée par le président du CNID qui soutient le contraire en citant les dernières acquisitions de la presse malienne telle que l’augmentation de l’aide à la presse ;  la nomination du directeur de l’Ecole Supérieur de Journalisme et des Sciences de la Communication ;  la loi sur la dépénalisation des délits de presse etc. Me Tall a une fois de plus  réaffirmé  son engament et son soutien aux côtés d’une presse libre, formée, soutenue, responsable et respectueuse de l’honneur et de la dignité des autres.

Touchant aux grandes questions de l’heure, le président du CNID a déploré la barbarie de l’attentat qui a touché le MOC à Gao tout en soulignant que cet acte ne devrait pas entraver l’application de l’Accord D’Alger. D’autre part  pour le président du CNID, ‘le tableau Mali’ n’est point  aussi sombre comme dépeint par certains en cet effet le ministre a  cité : « Les autorités maliennes continuent de faire des progrès dans la mise en œuvre de leur programme économique. La croissance est robuste et l’inflation reste faible, même si les conditions en matière de sécurité continuent de poser des difficultés. ..La récente augmentation sensible des recettes fiscales reflète les efforts déployés par les autorités pour améliorer le civisme fiscal et élargir l’assiette de l’impôt »  une  déclaration du directeur général adjoint du FMI, Min Zhu lors du  rapport d’évaluation du  Mali  2016.

Evoquant les dernières élections communales, le président du CNID, a déclaré  que son parti a perdu 1/3 de ses élus ceci est la conséquence de l’effritement de tous les partis politiques sur l’échiquier politique. Il va falloir attendre la réponse du congrès du CNID pour connaître son candidat pour les présidentielles de 2018 comme l’explique Me Moutaga Tall.

Khadydiatou Sanogo/Maliweb.net

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here