La Forsat arrête des malfrats et saisit des stupéfiants

289

Longtemps critiquées par des citoyens malveillants comme conçues pour le sommet Afrique-France, les actions de la Force spéciale anti-terroriste (Forsat) deviennent de plus en plus visibles sur le terrain. Cela, pour mettre hors d’état de nuire les malfrats et autres réseaux connexes. En témoigne sa descente musclée à la gare routière de Sogoniko, devenue un nid criminogène, qui a permis de mettre le grappin sur 7 individus en possession d’une très grande quantité de stupéfiants.

C’était dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 février 2017, les éléments de la Forsat, comme à l’accoutumée, ont pris d’assaut la gare routière de Sogoniko. Ce site, considéré par de nombreux usagers comme un lieu très dangereux, profuse de malfrats et abrite toutes sortes d’individus même les plus criminels.
Au départ, cette zone était autant crainte que d’autres comme le Railda, les pieds de la colline du Point G au versant Sud-est, etc. où se faufilaient des badauds et se cachaient les malfrats les plus craints et autres SDF de cette ville de Bamako.
L’insécurité au Mali prend de plus en plus des proportions inquiétantes et les hautes autorités maliennes n’ont de cesse à infliger de cinglantes ripostes à toutes ces menaces dont sont souvent victimes les paisibles populations.
Surtout dans les grandes villes de l’intérieur comme dans la capitale et aussi sur les lieux de grands rassemblements, la quiétude des habitants est troublée. Bamako et ses faubourgs sont, de nos jours, victimes d’attaques récurrentes dont sont victimes les citoyens.
En plus des résultats engrangés lors des opérations d’intervention qu’elle a eu à faire à Bamako et à l’intérieur du pays, la Forsat devient un service de sureté et de sécurité pour les populations maliennes. Cela, grâce aux actions de pragmatisme et de dévotion hors-pairs de ses équipes dépêchées sur le terrain.
Au regard des actes de criminalité, de banditisme et surtout de terrorisme qui continuent de perturber le sommeil des citoyens, les autorités maliennes, en l’occurrence le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile qui, depuis son arrivée à la tête de ce département, ne ménage aucun effort pour redonner une lueur d’espoir aux populations. Ce qui a valu d’ailleurs la création et la mise en fonction de la Forsat.
Sur l’initiative du Général de Brigade Salif Traoré, la Forsat quadrille la ville de Bamako et tous les lieux sensibles et populaires afin d’intervenir pour tout besoin d’ordre sécuritaire.
Ainsi, la gare routière de Sogoniko a servi de plateau une fois de plus à sceller le sort de grands receleurs qui prospéraient dans le commerce des stupéfiants et qui servaient également de lieu de refuge pour ces dangereux bandits.
Les éléments de cette unité d’intervention rapide ont mis la main sur sept dealers en possession d’une quantité importante de cocaïne et d’héroïne dont la valeur est estimée à plusieurs millions de francs CFA. Une preuve de plus que la Forsat est plus pour les citoyens que pour un évènement particulier comme le Sommet Afrique-France qui n’est plus comme l’auraient pensé certaines malveillances.
Des initiatives du Général de Brigade Salif Traoré d’assainir les espaces criminogènes de Bamako, dans un élan de sécurisation des personnes et de leurs biens, avec l’accompagnement des populations maliennes, les éléments de la force spéciales qui ont fait plusieurs exploits à travers diverses interventions dans la capitale et aussi dans certaines grandes villes du Mali, sont à mesure de soulager la souffrance des citoyens.
Sinaly M DAOU

……………………………….

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here