Mise en place des autorites Interimaires: Bien partie pour ce mardi

56

Prévue dans l’annexe 1 de l’accord pour la paix et la réconciliation, la mise en place des autorités intérimaires connait un nouvel élan. Si l’on s’en tient à ce document officiel que nous joint plus bas, un nouveau souffle s’annonce pour les autorités intérimaires dans les cinq régions que compte le nord du Mali.

Les mesures décisives et actées par les plus hautes autorités sont contenues dans un communiqué signé du Haut Représentant du Président de la République pour la mise en Œuvre de l’Accord. Il s’agit de M. Mahamadou Diagouraga.

Sans tarder, c’est à Kidal que les autorités intérimaires seront installées ce mardi 28 février 2017, selon le calendrier.
Puis, le jeudi 02 mars, ce sera le tour à Gao et Ménaka. Le lendemain 03 mars 2017, ce sera le tour aux régions de Taoudéni et Tombouctou, la cité des 333 Saints.
Il faut noter que nous sommes jusqu’ici dans la période intérimaire prévue dans le même accord et qui s’étend d’ailleurs jusqu’à 24 mois. Nous sommes donc encore dans les délais.
Mis à part que cette décisions résulte d’un consensus dégagé entre parties sous l’œil vigilant de la médiation et de la communauté internationale, elle est aussi une disposition prévue dans l’annexe 1 de l’accord. Extrait :
ANNEXE 1

: Période Intérimaire

En attendant la mise en place des mesures prévues dans le présent accord, les mesures intérimaires, ci‐après, sont convenues. Elles doivent être mises en œuvre durant une période intérimaire qui prend effet immédiatement après la signature de l’Accord global et définitif de paix, et devant s’étaler sur une durée allant de dix‐huit à vingt et quatre mois. Cette période aura pour fonction de favoriser la mise en place des conditions de nature à réconcilier les Maliens, et à jeter les bases d’un Mali nouveau, démocratique et uni grâce, entre autres, à la promotion de la paix, de la démocratie et de l’acceptation de la diversité culturelle. Elle permettra également d’assurer le retour, la réinstallation et la réinsertion des maliens vivants hors du territoire national ainsi que la réhabilitation des sinistrés.

Objectifs et durée de la période intérimaire

Une période intérimaire sera ouverte immédiatement après la signature du présent
Accord.
Durant cette période, et en attendant l’adoption et l’entrée en vigueur des dispositions légales et de gouvernance énoncés dans le présent Accord, des mesures exceptionnelles en ce qui concerne l’administration des régions du nord du Mali sont prises et mises en œuvre.
Ces dispositions ont pour objectifs:

- De garantir l’adoption de textes réglementaires, législatifs, voire constitutionnels, permettant la mise en place et le fonctionnement du nouveau cadre institutionnel et politique, sécuritaire et de défense, de développement économique, social et culturel, de justice et de réconciliation nationale;

- De réviser la loi électorale de manière à assurer la tenue aux niveaux local, régional et national, au cours de la période intérimaire, d’élections en vue de la mise en place des organes prévus par le présent accord;

- D’appliquer les mesures et arrangements relatifs au rétablissement de la paix, à la cessation des hostilités et à la réforme des forces de défense et de sécurité en vue de renforcer son professionnalisme et son caractère républicain;

- De veiller à l’adoption de mesures convenues pour faire face au défi du terrorisme et d e l’extrémisme et éviter toute répétition de l’exclusion, la marginalisation et l’impunité;

- D’appliquer l’Accord conformément au chronogramme de mise en œuvre. Afin d’assurer la continuité de l’Etat, les institutions actuelles poursuivront leur mission jusqu’à la mise en place des organes prévus dans le présent Accord.

- La mise en place, le cas échéant et au plus tard trois mois après la signature de l’Accord, des autorités chargées de l’administration des communes, cercles et régions du Nord durant la période intérimaire. Leur désignation, compétences et modalités de leur fonctionnement seront fixées de manière consensuelle par les parties…

Mamoutou Zan Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here