5ème Edition de la semaine du médecin : Les médecins au cœur du développement du Mali

73

S’est tenue, à l’Institut Nationale de la Recherche en Santé Publique (INRSP), ce lundi 20 février, la cérémonie de lancement de la 5ème édition de la semaine du médecin. Une initiative du Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali, avec ses partenaires,  le ministère de Santé et de l’Hygiène Publique et le ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire.  Le thème retenu cette année est : « le médecin au cœur du développement social et économique ».

La  semaine du médecin est une initiative du Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali. Pour sa 5ème édition cette année, elle était co-présidée par le ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire et du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, avec la présence de plusieurs professionnelles et acteurs de la santé dans notre pays.

Dans son discours à l’occasion  de la cérémonie de lancement, le président de l’ordre des toubibs, Docteur Lassana FOFANA, a  dit que la présente  édition  s’inscrit dans la continuité de l’exécution du dernier chapitre du plan opérationnel 2016 du programme des activités dont ils ont été investis pour une mandature  allant de 2014 à 2017.

Dr FOFANA, a profité de l’occasion pour rappeler que l’Ordre des Médecins est une institution personnalisée  de notre pays, crée par la loi n°8635/AN-RM, il regroupe l’ensemble des médecins et chirurgiens-dentistes  habilités à exercer leur fonction sur l’entendu du territoire national.

Selon lui, l’Ordre des Médecins a pour rôle fondamental, la défense de l’éthique et de la déontologie, se consacrant ainsi au respect de la vie et de la personne humaine par tout médecin. Qu’il  sert d’interface entre le pouvoir public et les médecins et chirurgiens-dentistes, également entre les médecins eux-mêmes, entre ceux-ci et les usagers.

Ensuite il affirmera que, le système sanitaire de notre pays est confronté à de nombreux défis. Au nombre desquels, l’exercice illégal de la médecine et de la concurrence déloyale, la violation des prescriptions déontologiques par plusieurs médecins, l’insuffisance et la répartition équitable des ressources humaines qualifiées…

Face à ces défis l’Ordre des Médecins a entrepris, un vaste programme, de sensibilisation d’information et de formation depuis la fin 2010. Cela afin d’impulser un changement de comportement chez les médecins. Que  la semaine du médecin s’inscrit dans cette dynamique, avec l’espoir qu’elle donnera un résultat bénéfique pour le système sanitaire de notre pays.

Pour sa part, Dr Sékou Oumar DEMBELE Conseiller technique au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, représentant madame le Ministre n’a pas manqué d’exprimer son honneur de co-présider avec son homologue de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, le lancement de cette 5ème édition de la semaine du médecin.

Pour Dr DEMBELE le thème de la présente édition est plus qu’édifiant. C’est pourquoi, il dira que son département fera de tel sorte que de créer une cohérence du système de santé avec la maîtrise des dépenses et l’amélioration de la qualité de santé  des populations. Et que celui-ci est dédié à mettre tout en œuvre afin que les acquis de cette 5èmé soient traduits en actions concrètes au profit des populations.

Par Jean Joseph Konaté (stagiaire)   

 

 La  mémoire de Dr Sacko Diaka Diawara honorée

Le CNOM décerne un trophée à la 1ère femme médecin  du Mali !

En marge de la célébration de la 5ème édition de la semaine du médecin, le samedi 25 février, le Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali a décerné plusieurs titres et distinctions à des personnes et structures œuvrant dans le domaine de la santé au Mali. Au nombre desquelles : feu Dr SACKO Diaka DIAWARA première femme médecin au Mali.

« Mieux vaut tard que jamais » nous apprend une sagesse. Plusieurs années après son départ à la retraite suivi de son décès, dans l’indifférence totale, le Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali a reconnu les mérites de la première femme médecin du Mali. Il s’agit de Feu Dr Sacko Diaka Diawara, une vaillante dame qui a servi durant de longues années sa patrie, le Mali, avec abnégation.  C’est en marge des festivités de la 5ème édition de la semaine du médecin, que le Conseil National de l’ordre des Médecins du Mali lui a décerné une distinction à titre posthume : le trophée d’honneur fait de la tête d’Hippocrate.

Le fils aîné de la défunte, Dr Hamidou Baba SACKO en recevant ce trophée au nom de la famille SACKO, a remercié le Conseil National de l’Ordre des Médecins pour avoir immortalisé la mémoire de sa défunte mère, Dr. SACKO Diaka DIAWARA. Selon lui, cela est un grand honneur à leur adresse. La sœur cadette de Dr Hamidou Baba Sacko, KEITA Zeînab SACKO, a, quant à elle,  dédié le titre décerné à leur défunte mère à  toutes les femmes battantes  du Mali. Et cela à quelques jours de la commémoration de la fête du 08 mars, afin dit-elle, qu’elles puissent s’inspirer de l’exemple de Feu Dr SACKO DIAKA DIAWARA.

A l’instar de cette dernière, le Conseil National de l’Ordre des Médecins du Mali a attribué plusieurs autres titres de distinction à des personnes et à des structures sanitaires. Ainsi une dizaine de professeurs de la Faculté de Médecine ont reçu des attestations de reconnaissance. Il s’agit du : Pr Siaka MINTA, Pr Moussa Abdoulaye OUATARA, Pr Bakary Tiètigui DEMBELE, Pr Cheick Oumar BAKAYOKO, Pr Alassane TRAORE, Pr Diakalia COULIBALY, Pr Kadiatou SINGARE, Pr Broulaye SAMAKE, Pr Drissa KANIKONO, Pr Drissa TRAORE.

Mais aussi des structures sanitaires telles que : l’Hôpital Nianakoro FOMBA de Ségou, le Centre de Santé de Référence de la Commune III, la Clinique KABALA, le Centre de Santé Communautaire de Baco djicoroni et le projet ‘’KENE YA DIAMOU KAN’’ ont chacune été distinguées.

D’autres professeurs comme : Pr Moussa MAIGA, Ousmane MAIGA Surveillent Général de l’hôpital Pont G, Pr Souleymane TOGOLA, Pr Bourema DIALLO, Pr Semounou KEITA, Pr Mamadou BOUARE, Pr Mamadou KANE, Pr Sékou SIDIBE, Pr Moctar DIOP, Pr Mohamed Aly DIARRA ont également reçu des titres de distinction.

Le président du Conseil National de l’Ordre des Médecins, Dr. Lassana FOFANA, a profité de cette occasion pour rappeler que plusieurs activités ont été menées dans le cadre de la célébration de la Semaine du Médecin. Au nombre desquelles : l’organisation d’une journée de dépistage contre le Diabète au Centre de Santé de Référence de la Commune III, l’organisation d’un match opposant les Pharmaciens aux les Médecins remporté par les  pharmaciens, la tenue d’une Assemble Générale pour faire le bilan de l’année 2016 et d’adoption du budget 2017 entre autres.

Par Jean Joseph Konaté (stagiaire)


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here