Bourem : Un terrain de basket pour la paix

71

Pour renforcer la paix et la cohésion, le terrain de basket-ball de la ville de Bourem dans la région de Gao vient d’être réhabilité par le ministère de la Réconciliation nationale. Un symbole fort pour la stabilisation.

Le samedi 25 février 2017, les représentants du gouverneur de la région de Gao et du ministère de la Réconciliation nationale (MRN) ont inauguré le terrain de basket-ball de Bourem.

La cérémonie s’est déroulée en présence du préfet du cercle de Bourem, M. Sangaré, du président du conseil de cercle, Hamdinou Ould Laksan, du maire de la Commune de Bourem, Amadou Mahamane Touré, l’ensemble des représentants des maires des communes du cercle de Bourem, du président de la Fédération malienne de basket-ball, de l’entraîneur de l’équipe régionale de basket-ball de Kidal (originaire de Bourem) et d’une centaine de jeunes de la localité. Un match de gala a été organisé en dames et messieurs pour inaugurer le terrain.

“Le basket-ball a été développé à Bourem il y a plusieurs décennies par les cadres de l’ancienne usine du phosphate de Tilemsi. Notre équipe locale était à la première place de la région et a fourni la majorité des joueurs de l’équipe régionale, surtout en équipe féminine”, a expliqué M. Bocoum, président de la Ligue régionale de Gao. “Malheureusement, ajoutera-t-il, avec les évènements de 2012, les jihadistes ont détruit les cerceaux et ont interdit toute activité sportive”.

“La réhabilitation du terrain de basket représente pour nous un symbole fort de stabilisation et de paix”, s’est félicité Alpha Maïga, chargé de mission, représentant le ministère de la Réconciliation nationale. Et d’ajouter que ce microprojet contribuera à la stabilisation et à la paix dans la région de Gao.

 

Une longue histoire de coopération

La réhabilitation qui a couté près de 19 millions de F CFA est le fruit de la coopération étroite entre la République du Mali et la République fédérale d’Allemagne à travers le partenariat entre le MRN et le Projet d’appui à la stabilisation et à la paix (PASP) de la Coopération allemande/GIZ.

Le microprojet a été identifié dans un processus participatif de dialogue entre les citoyens de Bourem et constitue une activité fédératrice de cohésion sociale entre les jeunes de différentes communautés. “Nous souhaitons que ce terrain contribue à l’augmentation de la confiance entre les jeunes du cercle”, a expliqué le représentant du MRN. “Elle permettra en outre d’accueillir des compétitions de basket-ball et promouvoir une équipe compétitive pour le cercle et la région”, précisera-t-il.

La République fédérale d’Allemagne se tient aux côtés du gouvernement malien dans ses efforts de stabilisation et de construction d’une paix durable depuis le début de la crise dont les séquelles secouent encore le pays. Le terrain de basket fait partie d’une série de microprojets qui seront réalisés dans la région de Gao avec l’appui de la Coopération allemande/GIZ. Ces microprojets accompagnent d’autres activités pour appuyer le processus de paix et la réconciliation des populations.

L’appui de l’Allemagne à la République du Mali dans la coopération au développement a une longue histoire avec des investissements considérables. En 2017, l’enveloppe budgétaire dans la coopération au développement englobe 80 millions d’euros, soit 52 milliards de F CFA. Les secteurs principaux sont la décentralisation, l’agriculture/irrigation de proximité, l’eau et assainissement.

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a offert cinq ballons de basket. La députée élue à Bourem, Mme Haïdara Aïssata Cissé dite Chatto, a remis quatre ballons et un appui financier de 200 000 F CFA à l’équipe de basket de Bourem. Un donateur non des moindres, le magistrat Mahamane Agali dit Baba, a offert deux ballons de basket.

A. M. C.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here