Fédération Malienne de Natation : C’est parti pour la saison 2017 !

78

Ce samedi 25 février la Piscine Olympique du Stade Omnisports Modibo Keita a abrité la compétition d’ouverture de la saison sportive (2017) de la natation, organisée par la Fédération Malienne de Natation .Une compétition remportée par les clubs de Bamako. C’était sous la présidence du représentant du ministre des Sports et en présence du Président de la Fédération Malienne de Natation du Mali M. Mamourou Bouaré qui avait à ses côtés de nombreux invités.
La natation, désignée comme le condensé de toutes les disciplines sportives, suit son petit bonhomme de chemin dans notre pays grâce à la détermination de sa fédération, soutenue par le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM). Samedi elle a donné le coup de départ de sa saison 2017.
C’était devant un grand public connaisseur que cette ouverture de la saison sportive de la Natation 2017 s’est tenue à la Piscine Olympique du Stade Omnisports Modibo Keita.
Avant la descente des athlètes dans la piscine, dans son intervention, le président de la fédération malienne de natation M. Mamourou Bouaré a tenu à remercier le public sportif malien pour leurs présence massive pour soutenir les nageurs et la fédération nationale de la natation pour l’ouverture de cette compétition. Ce coup d’envoi marque, selon lui, le début d’une saison qui sera sanctionnée par plusieurs compétitions sur le plan national qu’international, allant jusqu’au mois de décembre. Pour cela, il a invité les différentes ligues à redoubler d’efforts. Après avoir fait le bilan de la saison écoulée, M. Bouaré a salué les sponsors, avant d’inviter d’autres bonnes volontés à accompagner la natation dans notre pays, afin que cette discipline accorde à notre pays des consécrations certaines.
Pour cette nouvelle saison, la piscine olympique de Bamako a affiché un nouveau visage afin de permettre aux athlètes de nager dans des conditions réglementaires idoines.
Ainsi, à la fin de la compétition le classement général a permis à la ligue de Bamako d’occuper la première place. De ce fait le club ‘’Djilon’’ a enlevé 5 médailles d’Or, 5 médailles d’argent et 5 médaille de bronze, suivi de la Commune 2, qui acquis 3 médailles d’Or, 2 médailles d’argent et 3 médailles de Bronze et c’est le club AQUA qui termine 3éme avec 2 médailles d’Or.
Dans l’analyse de ce classement, dont la ligue de Bamako s’est taillée la part du lion, le vice-président de la FMN, Mamadou Konaté déclara que cela s’explique par le fait que c’est l’équipe de Bamako qui dispose de moyens et de cadres nécessaires pour s’entrainer, comme exige la natation de compétition. Que cette situation oblige de nombreux nageurs, notamment de Kayes et de Koulikoro à venir intégrer l’équipe de Bamako, dont beaucoup d’athlètes représentent le pays à l’extérieur.
« Même ici à Bamako à la piscine olympique ou l’on fait nos compétitions il nous est très difficile souvent d’y avoir accès. Pour cette ouverture de la saison par exemple, on nous avait dit qu’il n’y a pas d’argent pour l’entretien de la piscine et nous nous sommes beaucoup déployés pour que cela soit, car on ne peut mettre les compétiteurs dans des eaux sales » dira-t-il, tout en expliquant que l’avantage pour Bamako c’est qu’il y a des gens qui leurs permettent d’aller s’entrainer dans leurs piscines et c’est pourquoi son équipe arrive toujours première position.
Malgré ces difficultés, la FMN est déterminée à porter haut la natation malienne.
Par Safiatou Coulibaly (stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here