La Commission Mines de l’Assemblée Nationale à la Chambres des mines du Mali

46

Les membres de la Commission en charge des Mines de l’Assemblée Nationale du Mali, avec à sa tête l’honorable Bakary Fomba, ont été reçus en audience le jeudi 23 février 2017 par le président de la Chambre des Mines, M. Abdoulaye Pona. Les élus de la Nation étaient venus s’imprégnés des difficultés de la Chambre, ses rapports avec l’Etat, son fonctionnement et comment faire en sorte pour l’amélioration des conditions de travail de ses membres. Pendant plus d’une heure d’horloge, les responsables de la Chambre des Mines et les élus de la Nation ont passé aux peignes fins la situation minière du pays.

Il s’agit, entre autres, de la nécessité de la mise en place d’une réserve d’or pour le Mali, de la relecture du Code minier et de la nécessité de mettre en place un guichet unique pour permettre à l’Etat de tirer profit de l’exploitation artisanale de l’or. Ainsi, parlant de la mise en place d’une réserve d’or, le Président de la Chambre des mines a expliqué aux députés que «chaque pays nantis a ses réserves physiques d’or » pour lui permettre de faire face à des difficultés. S’agissant du Code minier de 2012, M. Pona, a indiqué qu’il contient beaucoup d’insuffisances et de lacunes, d’où le besoin de sa relecture.

Après avoir expliqué le fonctionnement de la Chambre, le Président Pona a fait savoir aux élus que les ressources de sa structure étaient constitués de patentes, des additionnels de patentes et les cotisations de ses membres. « Notre force c’est vous, la Commission mines, et la Cour Suprême » a déclaré M. Pona parlant de l’adoption des textes pour la mise en place du Guichet unique pour permettre à l’Etat de bénéficier de l’or produit artisanalement.

Au cours des débats, il est ressorti aussi, la nécessité de la réhabilitation du chemin de fer pour l’exploitation des 439 millions de tonnes de bauxite qui se trouve sur le long du chemin de fer. Les deux parties se sont convenues de la nécessité de continuer les débats dans les prochains jours pour plus d’éclairages afin de trouver des pistes de solutions aux nombres problèmes du secteur.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here