MOUVEMENT PATRIOTIQUE POUR LE RENOUVEAU : « Faire du renforcement des capacités des cadres une des trames de l’animation du parti »

51

Conformément aux résolutions de son 5ème congrès ordinaire, le Mouvement Patriotique pour le Renouveau s’est engagé dans un vaste programme de renforcement des capacités et d’appui conseils en direction de ses cadres et de ses élus. C’est dans ce cadre que le parti a organisé le samedi 25 février 2017 à la Maison du Hadj, un atelier de formation à l’endroit de ses maires. La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence du Docteur Choguel Kokalla Maïga, Président du MPR. La session était essentiellement axée sur le thème « rôle du maire dans la gestion de sa collectivité ». Pour rehausser l’éclat de cette activité, le Bureau Exécutif Central du parti a délibérément décidé d’associer aux travaux, des anciens maires dont certains ont à leur actif plusieurs mandats.

Cette session de renforcement des maires « tigres », a enregistré la présence de plusieurs responsables du parti, notamment des vice-présidents, le doyen des députés MPR, le secrétaire chargé aux Questions Electorales, Salia Samaké, la présidente du mouvement des Femmes, Safiatou Cissé, le président des Jeunes, Moussa Dicko.
A l’entame de son discours d’ouverture, le Dr Choguel Kokalla Maïga a rappelé que le MPR a obtenu lors des élections communales passées environ quatre cent cinquante(450) conseillers parmi lesquels une vingtaine de maires. Ce résultat, dit-il, bien qu’en deçà des attentes du parti est fort appréciable. A ses dires, le parti, avec modestie, mais avec une grande fierté se réjouis d’avoir la responsabilité de diriger d’importantes communes rurales et urbaines du pays.
Le président du MPR d’ajouter : « Nous mesurons à sa juste valeur la confiance des populations placée au Parti à travers nos candidats élus. Il nous revient donc de gérer correctement et efficacement ces communes pour qu’à l’heure du bilan, les résultats obtenus soient à la hauteur de l’espérance de ces laborieuses populations ».
Choguel a ensuite indiqué que c’est conscient de cet enjeu et conformément aux résolutions du dernier congrès, que le parti s’est engagé dans un vaste programme de renforcement des capacités et d’appui conseils en direction de ses cadres et de ses élus.
La présente session de formation est le premier jalon de cet accompagnement, souligne le président des « Tigres ». Pour lui, cet atelier de renforcement de capacités des maires du parti se présente comme une rencontre d’échange et de partage. « Votre parti sera fortement à l’écoute de vos préoccupations et préconisations. Il enregistrera avec un vif intérêt vos recommandations», rassure le président du MPR.
Au Dr Choguel Kokalla Maïga d’entretenir l’assistance sur le fait que le MPR voudrait faire de cette pratique de transmission une des trames de l’animation du parti.
Pour ce faire, il a exhorté les maires à une participation active à la session afin qu’elle soit un vrai espace de dialogue, un espace du donner et du recevoir.
Pour finir, le président du MPR a engagé les maires à préparer très sérieusement les élections locales et communales partielles programmées par les autorités du pays pour le 28 mai 2017 et les élections régionales et référendaires prévues pour le 9juillet 2017.
En plus du principal thème, les échanges ont porté sur d’autres thèmes supplémentaires comme le fonctionnement du conseil communal ; le mandat des élus ; les garanties liées au statut de l’élu ; des relations élus/agents des Collectivités Territoriales. L’objectif est de permettre aux maires de mieux comprendre l’organisation administrative du territoire malien, les attributions du maire et de son conseil.
Jean Goïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here