« Nous mesurons à sa juste valeur la confiance des populations placées au parti…», dixit Dr Choguel K. Maïga, Président du MPR

42

Au sortir des élections communales du 20 novembre dernier, une centaine de GIE qui se disent partis   politiques se sont vus  désagréablement surpris. Souvent  sans un seul conseiller honoris causa, après plusieurs années d’existence. Au contraire, le Mouvement Patriotique pour le Renouveau(M.P.R)  que dirige Dr Choguel Maiga  affiche une bonne mine politique à l’issue de ces élections de proximité avec 450 conseillers dont une vingtaine de maires de communes rurales et urbaines. Il se tient bien parmi  les grosses pointures du landerneau politique malien. Ainsi, pour mieux outiller ses élus qui ont bénéficié de la confiance des populations, le Mpr a organisé  le 24 février dernier une session de formation sur le rôle du Maire dans la gestion de sa collectivité. C’était en présence des membres du BEC, des Députés et Conseillers nationaux MPR.

Le 24 février dernier, plusieurs militants, sympathisants, cadres, élus et membres du BEC du Mouvement Patriotique pour le Renouveau(MPR) ont pris d’assaut la salle de conférence du Centre Islamique d’Hamdallaye afin de prendre part à la session de formation axée essentiellement sur le rôle du maire dans la gestion de sa collectivité.

Les sujets abordés au cours de ladite session sont essentiellement relatifs aux rôles du maire  dans la gestion de sa collectivité mais aussi   d’autres thèmes supplémentaires qui leur permettront de mieux comprendre l’organisation administrative de notre pays.  Les  principales attributions du maire et de son conseil étaient également inscrits à l’’ordre du jour.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la haute présidence de son leader charismatique Dr Choguel Kokalla Maiga. Dans son discours d’ouverture, il a rappelé les résultats satisfaisants engrangés à l’issue des élections communales du 27 novembre dernier.  Le  parti a obtenu quatre cent cinquante (450) conseillers parmi lesquels une vingtaine de maires.

« Ce résultat bien qu’en deçà de nos attentes est fort appréciable. Aujourd’hui, le parti, avec modestie, mais avec une grande fierté se réjouit d’avoir la responsabilité de diriger d’importantes communes rurales et urbaines du pays », s’est-il réjoui. Avant de poursuivre : « Nous mesurons à sa juste valeur la confiance des populations placée au parti à travers nos candidats élus. Il nous revient donc de gérer correctement et efficacement ces communes pour qu’à l’heure du bilan, les résultats obtenus soient à la hauteur de l’espérance de ces laborieuses populations », a-t-il laissé entendre.

Ce qu’il faut retenir, c’est conscient de cet enjeu et conformément aux résolutions du dernier congrès, que le MPR s’est engagé dans un vaste programme de renforcement des capacités et d’appui conseils en direction de ses cadres et de ses élus.

S’adressant aux participants, le président Maïga a assuré que le parti sera fortement à l’écoute de leurs préoccupations et préconisations. « Il enregistrera avec un vif intérêt vos recommandations. C’est à ce titre que le BEC a délibérément décidé d’associer à vos travaux des anciens maires dont certains ont à leur actif plusieurs mandats afin de partager leurs expériences », a-t-il dit.

Par ailleurs, il a informé les participants de la décision du gouvernement d’organiser les  élections régionales et référendaires  le 9 juillet prochain, avant d’inviter et d’engager les élus à les préparer très sérieusement pour garantir au parti des résultats encore plus éclatants.

 

Mountaga DIAKITE


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here