Rencontre ministre du Développement industriel et le Forum des chefs d’entreprises algériennes : Pour un partenariat gagnant-gagnant

Toujours dans la dynamique d’impulser le développement industriel au Mali, le ministre malien en charge du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim a initié une rencontre d’échanges très modeste mais pleine de significations avec la délégation du Forum des chefs d’entreprises algériennes. C’était le jeudi 23 février 2017, dans la salle de réunion de son département, en présence du Président du Forum de Bamako, Abdoullah Coulibaly.

Lors de sa rencontre avec la délégation algérienne, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a souhaité de dynamiser le partenariat sud-sud avec l’Algérie. Autrement dit, il s’agit pour lui, de déceler les véritables opportunités pour pérenniser ou promouvoir les relations bilatérales à travers plusieurs lignes d’actions, dont le secteur public et privé.

Le Président du Forum des chefs d’Entreprises algériennes a déclaré lors de cette rencontre : « Nous sommes venus au Mali et nous reviendrons avec des projets pour un développement gagnant-gagnant. Nous sommes là, au Mali pour gagner avec vous. Nous sommes également là pour faire participer le Mali de l’expérience algérienne. »

Le président du Forum des chef d’entreprises algériennes a, en outre souligné qu’il préside ce Forum depuis deux ans, avec un chiffre d’affaires de 35 milliards de dollars. Son Forum emploie plus de 350.000 entrepreneurs et industriels sur plus de 400.000 entreprises qui sont en majorité leaders de leurs secteurs d’activités.

Le ministre du Développement Industriel du Mali après avoir évoqué les atouts économiques de son pays, a incité les entreprises algériennes à venir y investir.

Il dira que depuis la 3ème République, le Mali n’avait pas encore crée un ministère de Développement Industriel. C’est avec l’avènement du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita que la volonté de créer ce département est née, sachant bien que sans développement industriel pas de richesse dans le pays. Sans développement industriel pas de création d’emplois. Cette rencontre à n’en pas douter, constitue une illustration très éloquente dans l’excellence des rapports entre les deux pays, a expliqué Mohamed Aly Ag Ibrahim.

Adama Bamba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here