Session de formation des élus communaux du parti MPR: Comment réussir son mandat

53

La salle de conférence du centre Islamique de Bamako a abrité une session de formation des élus communaux du parti Mouvement Patriotique pour le Renouveau(MPR). Cette session permettra aux élus et conseillers du parti de faire des recommandations idoines pour la bonne réussite de leur mandat. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le président du parti, Mr Choguel K. Maiga qui était entouré par des cadres et militants du parti. C’était le samedi 25 février 2017.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le président du parti MPR remercié les militantes et militants pour leurs bravoures. A ce titre, il dira que les élections communales passées, le MPR a engrangé environ quatre cent cinquante(450) conseillers parmi lesquels une vingtaine de maires. Pour lui, ce résultat bien qu’en deçà de leurs attentes est fort appréciable. Et aujourd’hui, le parti, avec modestie mais avec une grande fierté, se réjouit d’avoir la responsabilité de diriger d’importantes communes rurales et urbaines du pays, a précisé Choguel.
Il ajoutera que la confiance des populations placée au parti à travers leurs candidats élus, il leur revient donc de gérer correctement et efficacement ces communes pour qu’à l’heure du bilan, les résultats obtenus soient à la hauteur de l’espérance de ces laborieuses populations. Alors, pour lui, C’est conscient de cet enjeu et conformément aux résolutions du dernier congrès, que le MPR s’est engagé dans un vaste programme de renforcement des capacités et d’appui conseil en direction de ses cadres et de ses élus.
Selon toujours le Président du MPR, la session de formation est le premier jalon de cet accompagnement. Elle est axée essentiellement sur le rôle du maire dans la gestion de sa collectivité. D’autres thèmes supplémentaires inscrits au programme du jour permettront de mieux comprendre l’organisation administrative de notre pays, les principales attributions du maire et de conseil. La dite session, poursuit-il, est présentée comme une rencontre d’échange et de partage et enregistrera avec un vif intérêt les recommandations des participants. Pour ce faire, le BEC a délibérément décidé d’associer aux travaux des anciens maires dont certains ont à leur actif plusieurs mandats afin de partager leurs expériences.
Pour terminer, le président a attiré l’intention des maires sur les élections locales et communales partielles pour le 28 mai 2017 et les élections régionales et référendaires pour le 9 juillet 2017.
Abdramane SAMAKE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here