SOMAPEP : Des schémas directeurs d’approvisionnement en eau potable de 14 localités, validés

38

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a servi de cadre, le jeudi 23 février, à l’atelier de validation des schémas directeurs d’alimentation en potable de 14 centres de l’intérieur du périmètre de concession de la SOMAPEP. L’atelier était placé sous le parrainage du ministre de l’Energie et de l’Eau, représenté à la cérémonie d’ouverture par la conseillère technique Mme Ly Fatoumata Kane qui avait à ses côtés, l’ambassadrice du royaume du Danemark au Mali, Winnie Estrup Petersen, le Directeur général de la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP), Adama Tiemoko Diarra.

Les schémas directeurs, objet de validation, sont le fruit du partenariat entre les Gouvernements du Mali et du Royaume de Danemark pour l’amélioration des conditions de vie des populations par un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement, notamment pour les plus pauvres et à bas prix. Ils permettront la réalisation des travaux d’adduction d’eau dans 14 localités du périmètre de concession de la SOMAPEP sur financement du Royaume du Danemark dans le cadre du PADS-PROSEA. Il s’agit des ville de Kayes, Nioro du Sahel, Kita, Koulikoro, Kati, Sikasso, Bougougni, Koutiala, Sélingué, Ségou, Markala, San, Mopti/Sévaré et Bandiagara.

Dans son intervention, Madame l’ambassadrice du Royaume du Danemark au Mali a souligné que l’eau est un produit primordial. « En milieu urbain c’est surtout l’absence d’eau qui nous rappelle que la fourniture d’eau n’est pas un automatisme : Sans des organisations solides avec un personnel compétent, ce service de qualité n’est pas rendu », a indiqué Winnie Estrup Petersen. Elle a encouragé la SOMAPEP à continuer dans les efforts pour la professionnalisation du secteur hydraulique en un service de qualité à la population.

Pour sa part la conseillère technique du ministère de l’Energie et de l’Eau a tout d’abord remercié les Partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement constant en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations à travers les projets d’eau. Mme Ly Fatoumata Kane a rappelé que la problématique de l’alimentation en eau potable au Mali constitue une des priorités du gouvernement qui, dans le but de corriger les insuffisances constatées ces 2 dernières années dans l’alimentation en eau potable, a opéré la réforme institutionnelle du secteur de l’hydraulique avec à la clé la création d’une Société de patrimoine (SAMAPEP) et d’une Société d’exploitation (SOMAGEP).

Rappelons que la réalisation de schémas directeurs d’approvisionnement en eau potable est basée sur l’évaluation de plusieurs facteurs : des équipements existants ; des potentiels de production et une projection d’investissements pour satisfaire l’évolution des besoins des populations à l’horizon 2030. La SOMAPEP et la SOMAGEP ont déjà entrepris et obtenu d’autres financements importants pour la réalisation d’adductions d’eau dans quelques centres grâce à la disponibilité des schémas.

Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here