sous- section Urd de Faladié : Les militantes formées aux idéologies du parti

35

La question du genre a de tout temps été au centre des préoccupations de l’Urd bien avant que les autorités publiques ne mettent l’accent cette question. Le maire de la commune VI du district de Bamako, Alou Coulibaly a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de formation des femmes de la sous section du parti de l’Union pour le République et la Démocratie de Faladié. C’était le samedi 25 février à l’école privée Fanta Sory de Faladiè.

Cet atelier qui a regroupé, plusieurs femmes militantes et sympathisantes du parti de la poignée de main, a enregistré, la participation de plusieurs personnalités de la section de la commune VI, le secrétaire politique Me Demba Traoré, Amadou Samassékou secrétaire général, Abdel Kader Ky, secrétaire général de la sous section de Faladié et Mme Sawadogo Djélika Dembélé, présidente du mouvement des femmes de la commune et la maire délégué adjoint de Faladiè, monsieur Siaka Koné . L’objectif de cet atelier visait la familiarisation des femmes aux textes et idéologies.

Selon le secrétaire général de la sous section de Faladiè, cette formation vise à connaitre aux femmes et sympathisantes du parti, leurs droits et obligations vis-à-vis du parti. « Nous avons compris que beaucoup de difficultés émanent de la non compréhension des droits civiques et citoyens des militantes et militants. En initiant cette formation, nous comptons sensibiliser tous les participants et participantes à la bonne compréhension des textes et règlements qui régissent un parti politique. Cela dans le but de favoriser la démocratie et l’émergence du pays ». Selon lui, quand les participants comprennent pour quoi, ils sont là, ils agiront toujours dans le sens de leur devoir. A l’en croire, « cette formation n’est pas la première de la commune VI. Elle complète celle des femmes de la section qui s’est déroulée au mois de décembre et doit se poursuivre dans les autres sous section de la commune ». C’est une série de formation de la section, qui s’étendra jusqu’au niveau des comités dans les jours à venir. « Toutes les sociétés évoluées ont compris que ce sont les femmes et les jeunes qui sont les piliers d’une société. Si nous parviendrons à épanouir les vieux et les jeunes, c’est toute la nation qui est épanouis. Aucun oubli ne sera fait par rapport à la question de la jeunesse », a dit le secrétaire général.

La présidente du mouvement des femmes de la section VI Urd, s’est dite satisfaite. Les femmes de Faladiè viennent de réaliser un objectif du plan d’action du bureau des femmes de la section. Elle a rappelé que les 28 et 29 décembre 2016, les femmes de la section avaient donné le ton de cette série de formation qui devait se poursuive dans la section jusqu’aux comités de base. « J’invite toutes les autres sous sections de faire comme Faladiè, pour que tous les militants et militantes soient au même niveau d’information », a-t-elle conclu.

Dramane Coulibaly

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here