Tenue régulière du Forum de Bamako : L’Ambassadeur de l’UE salue le respect du calendrier !

30

Bamako a abrité, du 23 aux 25 févriers derniers, à l’Hôtel Radisson Blu, la 17e Edition du Forum de Bamako. Une rencontre de haut niveau initiée par l’intelligentsia malienne et saluée par l’Union Européenne avec la participation de son Ambassadeur Alain Holleville. Il  a réitéré l’accompagnement de son institution au Mali afin de faire de ce forum une rencontre du donner et du recevoir. 

Notre pays vient de renforcer son estime à l’endroit des autres pays du monde en organisant la  17e édition du Forum de Bamako sur le  thème : «l’Afrique face aux défis de l’urbanisation». Le choix  dudit  thème est partagé par le Représentant de l’UE au Mali, Alain Holleville qui a non seulement salué le thème, mais aussi la tenue régulière du présent forum et l’invitation faite à  son  institution  pour  y participer.

Se prononçant sur la pertinence du thème,  le Diplomate européen dira qu’il est d’actualité,  vu l’accélération du phénomène d’urbanisation sur le continent, comme dans d’autres pays.

«Il est indispensable de modifier radicalement le mode traditionnel de penser des politiques publiques pour pouvoir s’attaquer (prévenir, anticiper, réguler, tirer parti) aux effets majeurs produits par les changements démographiques et urbains actuellement en cours», a laissé entendre l’Ambassadeur Alain Holleville.

Et au Diplomate d’ajouter : «l’urbanisation ne constitue pas seulement un problème pour l’Afrique, mais pour le monde entier. Pour la première fois dans l’Histoire, plus de la moitié de l’humanité vit dans les villes. Du fait de la croissance de la population mondiale, ce pourcentage devait atteindre au moins 66% d’ici à 2050, ce qui représente une augmentation de 2,5 milliards de nouveaux citadins au cours des 35 prochaines années, 90% d’entre eux sont en Afrique et en Asie. L’Afrique change. La population croit rapidement, les villes s’étendent, l’économie africaine subit des évolutions parfois radicales».

A sa suite, Ali Adatt, Président de l’Organisation Algérienne, invité d’honneur à ce forum, a, lui aussi, salué la pertinence du thème. Pour le Chef d’entreprise algérien, le Forum de Bamako a eu le mérite d’inviter des professionnels du domaine à cette rencontre en vue de trouver la solution à l’urbanisation qui constitue non seulement un problème pour le continent africain, mais aussi pour le monde entier.

Il a exprimé ses reconnaissances aux autorités maliennes pour les invitations faites aux différentes personnalités et la bonne préparation de la rencontre. Grâce aux efforts du gouvernement d’IBK, le Mali est devenu une  destination privilégiée pour les Chefs d’entreprises et Hommes d’affaires. Une  situation à l’honneur du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, considéré comme  le chantre de démocratie au Mali et qui conduit la destinée de son pays depuis 2013. Le Forum de Bamako, 17e  édition aura montré le retour d’un Mali fort dans le concert des grandes Nations. Un Mali digne et respecté par les autres pays du monde.

 Ambaba de Dissongo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here