Douanes Maliennes : Des objectifs à atteindre

116

Après quelques changements notoires à la tête de certaines directions centrales, régionales et de certains bureaux, place est désormais réservée à l’atteinte des objectifs de recettes au titre du Budget d’Etat de 2017…En effet, en place depuis deux mois environ, le nouveau patron de l’administration centrale des Douanes du Mali, l’Inspecteur Général, Ali Coulibaly compte sur l’ensemble des gabelous pour relever le défi majeur de 585,7 milliards de FCFA assignés aux douanes au titre du Budget d’Etat de 2017.

Considéré comme l’un des principaux pourvoyeurs des caisses du Trésor public, au même titre que d’autres services d’assiettes tels que : les Impôts, le Pari Mutuel Urbain, la CMDT, les Offices Riz, l’Office du Niger, les Mines d’Or, l’Autorité Routière, pour ne citer que ceux-ci, les Douanes maliennes, sont devenues depuis quelques années, le service pourvoyeur de recettes le plus sollicité, cela par la force des évolutions économiques de notre pays. C’est pourquoi, l’on remarque qu’à chaque petit mouvement au sein de l’Administration des Douanes, cela suscite des commentaires de toute sorte venant de partout.

Mais cet état de fait, est-il lié à quoi ? Nous ne saurons le dire avec exactitude…Mais une chose semble bien certaine, et sans être égoïste avec les mots, reconnaissons-le, qu’au sein de l’Administration des Douanes il y a bien des hommes qui se sont sacrifiés et qui continuent à se sacrifier, à telle enseigne qu’à chaque fin de mois, l’opinion nationale avec au premier plan, les autorités dirigeantes ont les yeux braqués et les oreilles tendues de façon attentive les résultats (recettes) enregistrés au titre du mois.

En effet, pour le compte du Trésor public au titre de l’année 2017, les objectifs de recettes assignées à l’administration, indique-t-on, sont de l’ordre de 585,7 milliards de FCFA. Pour y arriver, le Directeur général Ali COULIBALY soutient savoir compter sur son adjoint le Colonel Major Soungalo DEMBELE et de l’ensemble des douaniers tous dévoués à la tâche. Et de par les recettes enregistrées ces derniers temps, l’on peut soutenir que le combat de recettes semble bien partie pour le grand bonheur du Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA et de son Gouvernement. La preuve du dévouement et de l’engagement de l’Inspecteur Général Ali COULIBALY et de ses hommes sur le terrain a été corroborer par la mobilisation en janvier 2017, de plus de 46,314 milliards de FCFA dont plus de 16,8 milliards de FCFA recouvrés par l’équipe du Bureau des Produits Pétroliers sous la conduite du Colonel Mamadou Traoré et, ce sont plus de 30 milliards de FCFA  qui ont été recouvrés sur les produits solides.

Au regard de cette performance, l’on peut espérer quant à l’atteinte des objectifs de 585,7 milliards de FCFA, au 31 décembre 2017. Justement, suivant la même dynamique et surtout en vue de mettre tout dans son arc pour relever le défi annuel de recettes, mais aussi, afin de permettre une fluidité dans l’accomplissement correct de la mission de principale pourvoyeuse de ressources pour les caisses du Trésor public, le Directeur général des Douanes sait compter nuit et jour, sur des hommes et des femmes dévoués et loyaux à la tâche en vue de mieux coordonner les activités et les missions de recouvrement de recettes.

Et pour ce faire, toutes les régions douanières ont senti le vent du changement au sein de l’administration douanière.

Kayes 

C’est le Colonel Mohamed Alhousseini Ag HADE, qui fut directeur régional des Douanes de Sikasso et de Ségou dans un passé récent, qui s’est vu confier les commandes des Douanes régionales de la première région administrative du Mali. Cadre émérite, le Colonel Ag HADE est convaincu de l’importance de la confiance portée en lui le patron des Douanes. Il remplace à Kayes, un autre cadre de renom des douanes, le Colonel Amadou Konaté, qui après avoir démontré et fait ses preuves successivement à la tête des douanes régionales de Ségou puis de Kayes, revient au sein de la direction générale pour s’occuper de tous les dossiers de l’administration centrale des Douanes. Le Colonel Amadou Konaté à la tête de la direction des Ressources Humaines, des Finances et du Matériel, est en terrain connu, puisque par le passé, il fut sous-directeur adjoint de l’administration générale. Infatigable, l’homme Amadou Konaté est reconnu par l’ensemble des douaniers, comme étant quelqu’un qui a toujours bien accomplie la mission qu’on lui confie.

Toujours à Kayes, le Bureau Principal des Douanes a également un nouveau Chef, il s’agit de l’Inspecteur Ahmadou SANOGO, ancien Chef du Bureau du Guichet Unique de Dédouanement. Dans la capitale des rails, l’Inspecteur SONOGO remplace, un autre cadre émérite, l’Inspecteur Baye Ag ASSONI, qui pose ses valises à la tête du Bureau principal des Douanes de l’Aéroport International Président Modibo KEITA SENOU.

KOULIKORO-SIKASSO

Quant les résultats sont à la hauteur, forcement la reconnaissance du mérite doit faire valoir ses droits. Et c’est fort justement que l’Inspecteur Général Ali COULIBALY a renouvelé sa confiance au Colonel Alima DRABO, qui a vu en l’un de ses vaillants guerriers courages en l’occurrence, le Colonel Mohamed DOUCARA alors chef du Bureau principal de Kati, filé à Sikasso, pour prendre les clefs de la direction régionale des Douanes en lieu et place du Colonel Ahmed Ag BOYA, qui a été nommé Directeur des Douanes du District de Bamako.

Mais on dit en général que dans un bateau si un capitaine prend la place d’un autre capitaine, forcement la continuité devrait être assurée. Bien que l’Inspecteur Mohamet DOUCARA soit parti, le Colonel Alima DRABO pourra bien compter sur l’Inspecteur Mohamed Coulibaly, qui par le passé fut le chef de la Brigade Mobile d’Intervention des Douanes du District de Bamako. Un adage de sage dit que les hommes de valeur n’attendent pas longtemps à la touche. Et le Directeur général des Douanes, l’Inspecteur Général Ali COULIBALY a donné raison à cet adage, en portant sa confiance sur l’Inspecteur Mohamed Coulibaly, pour prendre la tête du Bureau Principal des Douanes de Kati. Toujours au niveau de la direction régionale des Douanes de Koulikoro, l’Inspecteur Lamine Ouattara (chef de visite) qui bossait énormément au niveau du Bureau secondaire de Mahinamine a été nommé chef de visite au Bureau de Nara.

SEGOU

Dans la capitale des Balanzans, le tout nouveau directeur régional des douanes se nomme Amidou Fakourou BAKHAGA. Précédemment, le Colonel BAKHAGA était le directeur des Ressources Humaines, des Finances et du Matériel. Faisant partie des têtes pensantes de l’administration des Douanes maliennes, le Colonel BAKHAGA a pris la place de l’Inspecteur Mamadou Ba affectueusement appelé par ses intimes « Gomek » qui vient de faire valoir ses droits à la retraite.

Le nouveau directeur régional des Douanes de Ségou, pourra compter sur le courage, la rigueur et le dévouement de son tout nouveau Chef de Bureau, l’Inspecteur Seydou Traoré, cadre chevronné des douanes. A titre de rappel, l’Inspecteur Seydou Traoré, qui assurait à la fois l’intérim du directeur régional et du chef de bureau principal des douanes de Ségou, était le chef de la Division des Bureaux des Douanes de la cité de Balanzans. En tant qu’intérim, l’homme et toute l’équipe du Bureau principal de Ségou ont réalisé des prouesses et où en décembre et janvier derniers, les recouvrements du Bureau ont dépassé largement et à chaque fois, le milliard et demi de FCFA.

MOPTI

En effet, c’est le respectueux Inspecteur Alassane TRAORE, qui a été nommé directeur régional. Il était précédemment, le directeur régional des douanes de Kidal. Dans son équipe, le nouveau directeur régional des Douanes de la Venise malienne, pourra compter sur des hommes et des femmes engagés parmi lesquels, le tout nouveau chef de la Division des Services de Bureaux, l’Inspecteur Modibo Coulibaly, qui précédemment était le chef de visite du Guichet Unique de Dédouanement.

TOMBOUCTOU-GAO

La direction régionale des Douanes de la cité des 333 Saints a été confiée à l’Inspecteur Solomane TRAORE, tandis l’Inspecteur Oumar KASSE, précédemment directeur régional adjoint des Douanes de Sikasso, a grimpé l’échelle d’un cran, pour devenir le tout nouveau directeur régional des Douanes de la Cité des Askia.

BAMAKO

C’est le directeur régional sortant de Sikasso, le Colonel Ahmed Ag BOYA, qui pose désormais ses valises à la tête des Douanes du District. Il a pris la place du Colonel Baba KIDA, qui vient d’être admis à la retraite. Dans la même foulée, le Colonel Harouna DIABATE, bien connu dans les milieux douaniers pour son engagement et son dévouement dans la mission bien accomplie et qui récemment était le chef du bureau des douanes de l’Aéroport, s’est vu confier la tête de la direction des Recettes et dont le poste était resté vacant suite à la nomination du Colonel Major Soungalo DEMBELE en qualité de directeur général adjoint des douanes maliennes.

Pour sa part, l’Inspecteur Abdel Kader SANGHO, signe son retour au Centre de Formation des Douanes en qualité de premier responsable. De son côté, l’Inspecteur Diagueli Diakité, ancien chef du Bureau des Produits Pétroliers (BPP) et du Bureau du Contrôle de Transit (BCT) a été promu à la tête de la Division de la Recherche et Interventions au sein de la direction des Enquêtes et du Renseignement. Reconnu comme étant de grosses prouesses partout où il a passé, l’Inspecteur Diagueli Diakité serait en terrain connu.

Quant à l’Inspecteur Abdel Bakar MAÏGA, précédemment en service au sein de la direction des ressources humaines, des finances et du matériel, il a été promu  à la tête du Bureau du Contrôle de Transit (BCT).

Et l’Inspecteur Baye Ag ASSONI, qui a laissé sa place à l’Inspecteur Ahmadou SANOGO à la tête du Bureau principal des Douanes de Kayes, est désormais le nouveau patron du Bureau des Douanes de l’Aéroport International Président Modibo KEITA SENOU.

Par ailleurs, d’après un dit-on, l’on ne change pas des équipes qui gagnent. C’est le cas notamment du Colonel Mamadou TRAORE et son équipe du Bureau des Produits Pétroliers (BPP) auteurs de probants résultats en matière de recouvrement et où la moyenne mensuelle tourne entre 17 et 22,5 milliards de FCFA, voire souvent plus.

Au niveau du Bureau des Régimes Economiques (BRE) auteur de résultats satisfaisants et surtout grâce aux recouvrements de recettes à hauteur de souhait, le Colonel Ibrahima CONDE reste à son poste, tout comme le Colonel Amadou TRAORE qui a réalisé ces derniers temps d’excellents résultats à la tête du Bureau des Exonérations des Maliens de l’Extérieur (BEMEX).

Pour sa part, l’Inspecteur émérite des Douanes maliennes, Seydou Ag ABETA, qui a réalisé et qui continu de réaliser de positifs résultats à la tête du Bureau du Guichet Unique de Dédouanement, ne bouge pas. Il  a un tout-nouveau lieutenant (en quelque sorte son nouvel adjoint) qui vient l’épauler dans sa mission en la personne de l’Inspecteur Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed promu chef de brigade du Guichet Unique. L’Inspecteur Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed était précédemment chef de brigade du Bureau 205 (Faladiè).

Par Zhao Ahmed Amadou BAMBA

Consultant en Communication

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here