Kalaban Coura Extension-Sud : Le Maire du District Adama Sangaré a fini de vendre le lit du marigot

Mettant en danger la vie des populations, le maire du District de Bamako, Adama Sangaré se trouve à nouveau au cœur d’un autre scandale…foncier. En commune V du District de Bamako, à Kalaban Coura extension sud, le document d’une parcelle située dans le lit du marigot qui traverse ledit quartier porte sa signature et son cachet. Alors qu’en 2014, près de 40 personnes sont mortes à Bamako suite à des inondations.

Plusieurs fois enfermé et remis en liberté provisoire, l’élu ADEMA/PASJ, Adama Sangaré, maire du District de Bamako traine derrière lui une montagne de casseroles. La dernière en date, ou du moins la plus récente, est relative à l’attribution de la parcelle N°849/A dans le lotissement de Kalaban Coura Sud Extension.

Une concession urbaine d’habitation N°022/BSDC/2016 de la mairie du District de Bamako établie au nom de Sékou Yaya Baradji. Comme pour insulter la mémoire de la quarantaine de personnes mortes à Bamako en 2014 suite à des inondations, cette parcelle attribuée par le maire du District Adama Sangaré le 26 décembre 2015 est située jusque dans le lit mineur du marigot qui traverse le quartier Kalaban Coura et la Commune V. Faisant fi du risque que cela représente pour les familles environnantes, le propriétaire de ladite parcelle, qui fait face à la bande des trente mètres, avait quant à lui commencé à ériger un building sur les lieux. Alors même qu’il ne dispose d’aucun document légal l’autorisant à construire dans le lit du marigot pour mettre en danger la vie des populations.

Toute chose qui nous a conduits à mener des investigations pour situer les responsabilités. C’est ainsi que le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, qui nous avait, dans un premier temps boudé, a réagi après notre premier article publié sous le ‘’titre : Morcèlement et vente du lit du cours d’eau à Kalaban coura : le nouveau maire de la Commune V Amadou Ouattara fait déjà parler de lui’’, dans notre parution N°327 du mardi 31 janvier 2017.

Article après lequel, le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, précédemment adjoint du maire sortant Boubacar Bah dit Bill, a aussitôt saisi le Tribunal de Grande Instance de la Commune V afin d’ordonner l’arrêt des travaux.

« Il nous a été donné de constater des constructions anarchiques dans la servitude du marigot à Kalaban-Coura. Après constat des services de l’Urbanisme, l’intéressé ne dispose d’aucun document l’autorisant à construire. Aussi, la parcelle en cause ne figure pas dans le plan approuvé du quartier de Kalaban Coura disponible à la mairie de la Commune V. Après deux convocations d’arrêt des travaux de la subdivision de l’Urbanisme de la Commune V et de la Direction Régionale, l’intéressé continue toujours les travaux » peut-on lire dans la correspondance N°160 adressée par le maire de la Commune V, Amadou Ouattara au procureur du Tribunal de Grande Instance de la Commune V.

« A cet effet, nous avons l’honneur de vous demander de bien vouloir ordonner l’arrêt des travaux sur la parcelle 849/A de la zone de lotissement de Kalaban Coura Sud Extension » réclame l’édile Amadou Ouattara dans sa lettre.

D’après nos constats, les travaux ont été arrêtés sur les lieux mais les murs du soubassement qui ont été érigés n’ont pas encore été démolis. Preuve que les travaux pourront reprendre à tout moment si les autorités n’y prennent pas garde.

Le maire de la Commune V, Amadou Ouattara dit attendre l’autorisation du tribunal pour procéder à la démolition.

Cependant, il faut signaler que la quasi-totalité du lit du cours d’eau qui traverse la Commune V a été morcelé et vendu. Du coup, en cas de forte pluie, c’est la mort assurée pour les familles environnantes dépourvues de moyens pour se mettre à l’abri.

Par ailleurs, le maire du District Adama Sangaré, habitué des geôles, est cité dans plusieurs autres affaires de spéculation foncière ou de vente illégale de parcelles notamment dans la zone aéroportuaire.

A suivre !

Lassina NIANGALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here