L’APCAM et ses partenaires créent des opportunités pour les producteurs agricoles…

47

Bourse Nationale des Céréales, ce sont plusieurs centaines de millions de FCFA de contrats signés chaque année entre producteurs et acheteurs…La 11ème édition de la Bourse Nationale des Céréales, a été un succès de plus, pour les producteurs agricoles du Mali…
Par Zhao Ahmed Amadou BAMBA
La capitale des Balanzans a abrité les 16 et 17 février 2017, les journées annuelles dédiées à la Bourse Nationale des céréales. Placées sous la coprésidence du ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Oumar Ibrahima Touré et du Président de l’APCAM, Bakary Togola, en présence du Gouverneur de la région de Ségou, Georges Togo, des partenaires techniques et de plusieurs autres invités de marque, les activités de la Bourse Nationale des Céréales de cette année ont été un succès de plus pour les acteurs de la production agricole. Elles ont été marquées par des colloques et où des exposées ont permis aux participants de mieux cerner les contours et les détours de la bourse, qui constitue et demeure un espace d’échanges de données du savoir et du recevoir.
La Bourse Nationale des Céréales est un évènement dont le caractère est tout particulier pour les acteurs des différents secteurs de productions agricoles. Il peut être une solution pour le Mali dans sa quête quotidienne de sécurité alimentaire. L’édition de cette année a réuni les acteurs des secteurs de production agricole venus de toutes les régions du Mali de Kayes à Kidal et de Ménaka à Sikasso, toute chose, qui a permis au ministre Commissaire en charge de la Sécurité Alimentaire de justifier à sa juste valeur, le thème de cette 11ème édition de la Bourse Nationale des Céréales, qui vise à promouvoir les échanges entre les zones déficitaires et les zones excédentaires en vue de renforcer la paix et la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
La Bourse nationale des céréales s’inscrit en droite ligne dans du vision du Président de la République tout en constituant une des principales priorités du Gouvernement du Mali, qui fait de la promotion des produits agricoles, l’un des leviers importants de la croissance et le développement socioéconomique de notre pays. Le ministre Commissaire de la Sécurité Alimentaire, Oumar Ibrahima Touré a assuré les producteurs agricoles de l’accompagnement du Président de la République et des autorités à poursuivre les efforts en vue de relever le défi à la fois de la production et de la qualité de nos produits locaux.
Oumar Ibrahima Touré d’indiquer que dans le cadre de son appui au secteur agricole, le Gouvernement du Mali poursuivra les actions d’accompagnement du secteur de production agricole par la mise en œuvre de la Politique de Développement Agricole, mettant un accent particulier sur la subvention des intrants en pus des actions de distributions alimentaires gratuites aux populations des communes vulnérables.
Au nom du Président de la République, il a remercié les acteurs du secteur agricole, avant d’ajouter que la période choisie par l’APCAM et ses partenaires (le Commissariat à la Sécurité Alimentaire, l’ONG Afrique Verte, SASAKAWA 2000, Projet FEERE JAARA, l’Union des Coopératives Agricoles FASO JIGI, Projet Village Millénaire) pour tenir cette bourse est beaucoup plus propice pour fluidifier les échanges commerciaux des produits agricoles, faciliter l’écoulement des excédents de production de la campagne agricole 2016/2017 et reconstituer les stocks nationaux de sécurité alimentaire.
L’Objectif recherché par la Bourse Nationale des Céréales est de faciliter l’accès des producteurs agricoles à des marchés porteurs, ceci à travers leur mise en relation avec les opérateurs économiques et les acteurs des achats institutionnels de tous les horizons. La Bourse nationale des céréales est un espace qui permet de nouer et de créer des partenariats d’affaire pour les producteurs agricoles du Mali. Le rendez-vous de cette année n’est pas resté en marge des précédentes éditions.
Le Mali dispose suffisamment de terres agricoles bien fertiles pour s’assurer une autosuffisance alimentaire a commenté, le Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM). Pour Bakary Togola, si les producteurs font de leurs ouvrages agricoles des priorités, le Mali peut se nourrir et penser à ses voisins de la sous-région.
Producteur émérite de son état, Bakary Togola dont le parcours dans le secteur rural en général et agricole en particulier est exemplaire, a invité les acteurs du secteur agricole (productif) à être proactifs et futuristes, car, dira-t-il, la terre ne ment pas. Pour le Président de l’APCAM, la Bourse nationale des céréales est un espace qui permet aux producteurs agricoles de nouer des partenariats et de signer des contrats bien porteurs avec des acheteurs de divers horizons. De 2006 à 2017, les différents contrats d’achats signés entre les producteurs maliens et les acheteurs se chiffrent à plusieurs centaines de millions de FCFA.
Il s’est réjoui de la présence à l’édition 2017, des producteurs des régions nord du Mali, qui en dépit de la situation d’insécurité qui sévit dans le septentrion de notre pays, ont tout bravé pour répondre de leur présence à ce rendez-vous annuel des acteurs de production agricole.
Envoyé spécial à Ségou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here