Le Nouveau Pôle Politique de gauche Républicaine et Démocratique porté sur les fonds baptismaux

51

Des partis politiques, mouvements, regroupements et associations se sont regroupés au sein du Nouveau Pôle Politique de la gauche républicaine et démocratique (NPP). Ce regroupement a été matérialisé par la signature d’une charte, le Lundi 27 Février 2017 à la Maison des aînés de Bamako.

Le Nouveau Pôle Politique de la Gauche Républicaine et Démocratique est composé pour le moment de cinq partis politiques signatures de la Charte. Amadou Tiéman SANGARE a apposé sa signature au nom de l’UPD, Daba Diawara pour le PIDS, Modibo Sidibé junior pour le PRDDM, Moussa Sissoko pour le FIAC et enfin Modibo SIDIBE pour les FARE Anka Wuli.

La salle qui a abrité cette cérémonie était pleine à craquer car des militants et sympathisants des ces formations politiques ont tenu à être témoins oculaires de cette signature dont la cérémonie était présidée par le Jeune Amadou Tièman SANGARE, président de l’UPD. La mobilisation pour cette journée a été totale.

Au cours de cette cérémonie modeste mais pleine de sens, une déclaration a été lue par Amadou Tiéma Sangaré au nom des signataires de ce document. Dans cette déclaration, les partis signataires justifient la création de ce nouveau pole politique par les difficultés que notre pays rencontre et qui sont, selon eux, aggravées par la gouvernance actuelle du régime.

Ils ont ajouté que, le renouvellement des légitimités suite à «des élections bâclées et frauduleuses», ont concouru aujourd’hui à fragiliser davantage la situation sécuritaire du pays et mis sérieusement à mal le vivre ensemble des populations en certains endroits du pays.

Les partis signataires du document se disent convaincus que pour changer le Mali, "nous devons changer d’abord notre manière de vivre ensemble, faire la politique autrement dans le respect de l’éthique". Ils ont ajouté que pour gérer l’Etat et la communauté nationale "nous avons besoin des idéaux des pères fondateurs, de 1991 pour la refondation de notre pays".

Cet regroupement selon les signataires est ouvert à tous les partis politiques, mouvements, associations et groupements. La naissance de ce nouveau pôle politique prouve à suffisance de la course pour Koulouba en 2018 sera très serrée.

Mohamed Singaré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here