Maliens du Gabon : Triste sort de nos compatriotes au Gabon !

49

Pour un passeport : il faut plus de 10 mois, Pour une carte d’identités nationale : il faut plus de 7 mois !

Alors question, pourquoi l’Etat malien ne réagit pas ?

Se rendre au quartier Batterie 4 de Libreville, siège de l’ambassade du Mali au Gabon et voir que nos compatriotes résidant dans ce pays font six voire dix mois pour leurs passeports fait mal à tous les maliens qui aspirent à travailler et à investir dans son pays. Mais hélas, nos autorités n’en ont cure, c’est vraiment dommage pour quelqu’un qui veut du bonheur pour les maliens.

Nous sommes à Libreville capitale du Gabon où vivent près de deux millions 900 mille maliens, selon le dernier recensement du Ravec de 2010, mais ces maliens vivent dans des conditions très difficiles pour l’obtention de leur papier. Dans l’ambassade du Mali à Libreville, les travailleurs sont maigres comme des prisonniers tellement ils ont « menti » aux maliens quant au passeport et autres dossiers pour nos compatriotes. Ces travailleurs vivent dans la peur qu’un malien déçu de ne pas avoir en sa disposition ce sésame mette feu à l’ambassade. Car, cela n’est pas exclu. Nous avons été témoin d’une prise à partie des travailleurs de l’ambassade, un compatriote en colère reprochait à l’ambassade d’attendre son dossier depuis le moi d’aout 2006. Alors qu’en réalité l’ambassadeur n’y peut rien. Sauf écrire au Mali et à sa hiérarchie. Mais encore hélas, les réponses ne sont toujours pas bonnes pour nos compatriotes qui sont soit commerçants, entrepreneurs et autres hommes d’affaires. Pour un malien du Gabon, pour avoir un passeport il lui faut 10 voire 11 mois de galère et la somme, c’est entre 55 000 FCFA à plus de 100 000 FCFA. La carte d’identité, c’est au minimum 6 mois et au Mali, les gens dorment sur leurs lauriers. Et pire, les maliens ne travaillent pas assez et les maliens de l’extérieur font des reproches souvent à ceux qui sont restés au Mali et sucent le sang de ceux qui ont risqué leur vie pour construire au Mali, explique un malien. Ce qui n’est pas vrai. Car, les maliens de l’extérieur reprochent à l’administration malienne de ne pas travailler suffisamment et chôme beaucoup de jours.

Les pays comme le Burkina Faso, le Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Sénégal produisent leur passeport sur place à Libreville et la somme ne dépasse pas 30.000 FCFA, toutes sommes confondues. Ces slogans creux et pompeux de nos autorités, nous en avons marre, maintenant il nous faut des actes concrets. Comment comprendre que les passeports maliens ne sont pas produits en France, en Côte d’Ivoire, au Gabon sauf à Bamako seulement. Cela est indigne de nos autorités qui n’aspirent qu’à leur luxe et tant pis pour les Maliens que ce soit de l’intérieur et de l’extérieur. Vraiment ils en ont marre !

Diakaridia CAMARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here