Nouvelle politique : La GRD pour une gestion efficiente et le développement durable

54

Le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2016-2018), à travers le ministère de l’Economie et des Finances, a organisé ce 27 février à l’hôtel El Farouk un atelier de haut niveau sur le leadership pour les résultats au Mali.

Le cadre de haut niveau, présidé par Dr. Boubou Cissé, a enregistré la présence de plusieurs ministres, les cadres de la Banque mondiale, les partenaires techniques financiers, les représentants du secteur privé et de la société civile.

La rencontre se voulait un cadre de mutualisation, d’information en vue de diffuser les bonnes pratiques et les compétences expertes entre les praticiens de la GRD et de mobilisation les ressources aussi bien humaines que matérielles pour créer les synergies nécessaires à l’atteinte rapide de quelques résultats du CREDD 2016-2018.

Le Mali fait partie des 18 pays africains qui ont adhéré aux initiatives des pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement (Afcop-GRD). Ce mode de gestion est une bonne politique que la Banque mondiale proposent aux pays parce qu’il est synonyme de gestion efficiente des ressources publiques.

Le représentant de la BAD a demandé aux autorités maliennes d’ancrer davantage la culture de résultats et d’introniser au sein de toute l’administration publique malienne une culture de la performance, de la transparence, de la recevabilité et de l’exercice du contrôle citoyen.

Zoumana Coulibaly


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here