Poulo au 6ème anniversaire des PUR / «Il y a une menace identitaire qui risque de disloquer la nation »

33

Les partis unis pour la République (PUR) ont célébré hier dimanche 26 février le 6ème anniversaire de leur regroupement. Le vice-président du regroupement Housseini Amion Guindo dit Poulo a saisi l’occasion pour fustiger la situation au centre du pays qu’il qualifie de ‘’repli identitaire’’.

C’est par une conférence de presse à la maison de la presse que les PUR ont célébré leur sixième anniversaire. Plusieurs sujets d’actualité ont été passés en revue dont les récents affrontements dans le centre du pays. Sur ce sujet, le vice-président des PUR HousseiniAmionGuindo dit Poulo avait beaucoup de choses à dire. Ainsi, il a affirmé : « la situation au centre du pays est un repli identitaire soutenu par des hommes politiques qui sont en manque de sensation forte et de visibilité ». Le président de la Codem argumente qu’il y a de plus en plus une menace identitaire qui risque de disloquer la nation. Selon lui, ce qui se passe au centre est dû à un repli identitaire que tout le monde semble occulter. Or, la nation malienne n’a jamais connu de tel phénomène et personne n’a intérêt à ce que cela arrive, dit-il.

Parlant de la question de candidature à la présidentielle de 2018, il estime qu’ils sont dans un leadership inclusif. Et que le deuxième congrès ordinaire du  parti Codem qui se tiendra dans moins d’un mois statuera sur la question. Poulo ajoutera que tout parti politique est créé pour la conquête du pouvoir et la Codem ne dérogera pas à cela.

Par ailleurs, le Président des PUR, Dr. Abdoulaye Amadou Sy dira que la situation que traverse le pays est caractérisée par la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale et l’insécurité résiduelle dans sa partie septentrionale et le centre. Selon lui, le blocage actuel du programme de Démobilisation, désarmement, réinsertion (DDR), la prolifération des groupes armés et la montée en puissance du banditisme constituent un défi majeur à relever dans la phase actuelle de la mise en œuvre de l’accord.

Dr. Sy soutient que des événements politiques majeurs sont en vue dont : la conférence d’entente nationale, la révision constitutionnelle, l’organisation des élections locales partielles et régionales. A ses dires, ils constituent un tournant historique dans la vie politique et institutionnelle de notre pays.

Quant à la situation du front social, le conférencier dira qu’aujourd’hui, le pays a besoin plus que jamais de cohésion nationale, de dialogue fécond pour aboutir à des solutions durables et réalistes afin de garantir la stabilité sociale indispensable en cette période de crise que traverse le pays.

Harber MAIGA

 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here