Présidentielle de 2018 : Housseini A. Guindo émet le doute sur sa candidature

65

La course pour Koulouba en 2018 n’est pas pour l’heure une priorité pour le président de Convergence pour le développement du Mali (Codem), membre de la conférence des cadres des Partis unis pour la République (Pur), Housseini Amion Guindo.

Les Partis unis pour la République (Pur) ont célébré le 26 février leur 6e anniversaire. Occasion pour eux de brosser l’actualité. Selon les Pur, la situation actuelle que traverse notre pays est caractérisée par la mise en œuvre de l’accord pour la paix, la réconciliation, l’insécurité résiduelle au nord et au centre.

“Le blocage actuel du programme de démobilisation, désarmement, réinsertion, la prolifération des groupes armés et autres constituent un défi majeur à relever dans la phase actuelle de la mise en œuvre de l’accord”, a indiqué le président des Pur, Dr. Abdoulaye Amadou Sy, saluant les efforts du gouvernement dans la mise en place du Comité de suivi de l’accord, la nomination du haut représentant du chef de l’Etat et les projets de réformes constitutionnelles.

“Ces efforts se traduisent aussi par l’organisation de la conférence d’entente nationale, la révision constitutionnelle et des élections locales partielles et régionales. Ces événements constituent à n’en pas douter un tournant historique dans la vie politique et institutionnelle…”, s’est-il justifié, invitant le gouvernement à faire en sorte que les assises soient inclusive.

Sur le front social, les Pur pensent qu’un dialogue social peut aboutir à de solutions durables afin de garantir la stabilité sociale. “Nous avons plus que jamais besoin de cohésion nationale pour faire face à l’adversité aux jihadistes…”

Le président de la Codem, membre de la conférence des cadres des Pur, Housseini Amion Guindo, a précisé que la candidature des Pur à la présidentielle de 2018 ne relève pas de ses compétences.

“La course pour Koulouba en 2018 n’est pas pour l’heure une priorité. Ça viendra. Nous devons discuter de façon collégiale”, a affirmé Housseini Amion Guindo. Mais, précisera-t-il, toute formation politique est créée pour la conquête du pouvoir. Si le besoin s’exprime, les Pur présenteront un candidat.

Bréhima Sogoba

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here