Zone aéroportuaire : Quand les forces de sécurité transforment les abords de l’Aéroport en un centre de business…

57

Les troubles survenus au Mali en 2012 avaient conduit à l’interdiction à la circulation des abords de l’Aéroport International Président Modibo KEITA SENOU. Pour des raisons sécuritaires, les alentours de l’Aéroport avait été interdits à la circulation, à la culture, à l’habitation et toute autre activité pouvant portée préjudice ou atteinte à l’intérêt de l’Aéroport. Laxisme ou négligence, le constat fait apparaître aujourd’hui des faits accablants, et où les zones et espaces appartenant aux Aéroports du Mali sont utilisés pour de commerce, d’habitation et de maraîchage de toute sorte.
Manque de rigueur pour les uns et absence d’honnêteté pour d’autres, ce qui semble être certain, est qu’en dépit de la présence des agents de sécurité pour surveiller et sécuriser les zones aéroportuaires, on a l’impression que tout autour des Aéroports du Mali se broie dans des eaux troubles.
Au lieu de sécuriser les espaces aéroportuaires, plutôt l’on assisterait à une sorte d’arnaque ponctuée par pêche collective d’argent de la part de ses agents de sécurité, qui ne passent leur temps qu’à extorquer de l’argent à des motocyclistes sans procéder à de réels contrôles sécuritaires.
Par Mohamed Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here