Foot féminin, championnat national : L’AS Mandé réalise le doublé

Les Mandékas ont remporté la première édition du championnat en dominant 8-0 Santoro UFC, vendredi dernier lors de la 21è
et avant dernière journée de la compétition

L’AS Mandé n’a fait qu’une bouchée de Santoro UFC corrigé 8-0, samedi au stade Mamadou Konaté lors de la 21è journée du championnat national. Les buts des joueuses de Lafiabougou ont été marqués par l’internationale guinéenne Hawa Nènè Konté (9è et 69è min), Aïcha Samaké (24è min), Bassira Touré (63è, 78è min) et Fatim Diarra (66è, 70è, 90è min+3). C’est Hawa Nènè Konté, qui a débloqué le tableau d’affichage pour le leader du classement dès la 9è minute. A la 24è minute, Aïcha Samaké profitera d’un contre éclair pour battre la gardienne adverse d’un puissant tir (2-0).

Ce sera le score à la pause. Au retour des vestiaires, les Mandékas passent la vitesse supérieure. Peu après l’heure de jeu, Bassira Touré corse l’addition en marquant le troisième but (3-0, 63è min). Dans la foulée, sa compère de la ligne d’attaque porte le score à 4-0 (66è minute), avant de passer le relais à Hawa Nènè Konté (5-0, 69è min). Dans les 20 dernières minutes, les Mandékas inscriront trois nouveaux buts des pieds de Fatoumata Diarra ‘’Fatim’’ (6-0, 70è min), Bassira Touré (7-0, 78è min) et Fatim Diarra (8-0, 90è minute+3). Grâce à ce succès, l’équipe de Lafiabougou remporte le titre suprême et devient la première formation à inscrire son nom au palmarès de la compétition.

Par la même occasion, l’AS Mandé réalise le doublé coupe-championnat puisque l’équipe avait déjà remporté le trophée de dame coupe.
A l’instar des Mandékas, les Super Lionnes ont également réalisé un feu d’artifice lors de cette 21è journée en dominant Saramaya de Kati sur le score sans appel de 4-0. Aïssata Sidibé (24è et 40è min), Oumou Koné (56è min) et Aïssata Traoré (82è min) sont passées par là.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here