Arcane politique : Des partis politiques de l’opposition créent un front de gauche.

Déçus de la gestion chaotique et familiale du pays qui va de mal en pire, les initiateurs de la Gauche Républicaine veulent proposer une autre façon de gouverner et de faire de la politique. Le nouveau regroupement est fondé sur un certain nombre de valeurs, selon ses initiateurs à savoir, Modibo SIDIBE des FARES AN KA WILI, Daba DIAWARA du PIDES et trois autres regroupements politiques . Au moment où le régime d’IBK est dans une logique de rassemblement pour attirer certains leaders de l’opposition pour affronter les échéances électorales ce regroupement apparait comme une menace. Avec la création de ce pôle, le parti au pouvoir a du pain sur la planche.

A un an de l’élection présidentielle de 2018, le RPM, parti au pouvoir a affûte déjà ses armes. Face à un bilan mitigé il tente malgré tout de présenter certaines réussites. Pour certains leaders politiques en sacrifiant trois premiers ministres le parti du tisserand a atteint sa vitesse de croisière. Pour ces leaders le parti veut conserver le pouvoir à tout prix en 2018, en s’appuyant sur les 65 partis politiques de la convention de la majorité présidentielle. Le RPM a-t-il encore besoin de rallier à sa cause d’autres formations politiques ?
Oui surtout ceux de l’opposition. Tout porte à le croire car ces derniers temps le parti à travers son président Dr Bocary Treta a multiplié les rencontres avec certaines formations politiques parmi lesquels le plus virulent le PARENA de Tiebilé Dramé. Pour les stratèges du RPM, la crainte peut venir du parti de la ruche si jamais elle tournait les talons. Mais en politique tous les coups sont permis, si le RPM parvenait à convaincre le PARENA pour former un bloc plus compact le palais de Koulouba sera occupé encore pendant cinq ans par El Hadj Ibrahim Boubacar KEITA
Seydou Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here