Cité universitaire de Kabala : Un jalon de plus à la coopération sino-malienne

Construit sur une superficie de 103 hectares, pour un montant global de 80 milliards de Fcfa, ce nouveau complexe universitaire a une capacité d’accueil de 4080 étudiants. Moyen de désengorgement de l’Université de Badala, il contribuera à améliorer la qualité de la formation et de la recherche scientifique

C’est le président de la République Ibrahim Boubacar qui a tenu à être présent hier à l’inauguration du nouveau complexe universitaire de Kabala. Une façon pour lui de témoigner encore de son attachement et de sa détermination à asseoir dans notre pays un enseignement supérieur de qualité. La cérémonie a enregistré entre autres la présence de l’ancien président par intérim, le Pr Dioncounda Traoré, le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, le Premier ministre Modibo Keita et l’ensemble des présidents des autres Institutions de la République.

Etaient également de la fête SE l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, Mme Lu Huiying, les anciens Premiers ministres, plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr Assétou Founé Samaké Migan. On y notait aussi la présence d’une délégation chinoise, hautement représentée, de celle du maire de la commune rurale de Kalaban-coro, Issa Ballo et de plusieurs hautes personnalités de la République anciennes comme nouvelles.

Donnant le ton à la série d’allocutions qui ont marqué la cérémonie d’inauguration, le maire de la commune rurale de Kalaban-coro qualifiera le président Ibrahim Boubacar Keita de grand bâtisseur. « Pour ce faire, il a toujours rêvé grand pour notre Nation ». L’inauguration de la Cité universitaire de Kabala s’inscrit dans cette volonté manifeste du président de la République a-t-il estimé. Pour Issa Ballo, ce joyau architectural, rare en Afrique de l’Ouest est le fruit de l’excellence de la coopération sino-malienne.

Cette date du 28 février 2017 restera gravée à jamais dans les annales de notre histoire contemporaine. Puisqu’elle a permis à notre chère patrie de se doter d’un complexe anniversaire de toutes les commodités modernes, pour pouvoir donner aux apprenants une formation de qualité a ajouté Issa Ballo. Ce joyau estime le maire de Kalaban-coro est aussi la preuve du pragmatisme, de la rigueur et du patriotisme du président IBK pour développer notre pays, au plan socio-économique et culturel.

S’agissant du site qui abrite ce joyau, Issa Ballo a dit toute la fierté de sa commune d’avoir a été retenue pour la circonstance. Il a également exprimé le vœu de voir construite une route goudronnée reliant les villages de Kabala et de N’Golobougou, dénommée Route du savoir.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, a remercié le président IBK de sa présence à la cérémonie. « Votre présence ici, malgré vos multiples occupations, montre encore une fois de plus que vous attachez un grand prix à la coopération sino-malienne existant déjà depuis plus d’un demi-siècle » a-t-elle souligné. L’éducation a expliqué Mme Lu Huiying, constitue un fondement de l’Etat, à laquelle les gouvernements chinois et malien prêtent tous les deux une haute importance. « Ce campus universitaire, gracieusement offert à notre pays par la Chine est le signe d’un soutien pragmatique de ce pays dans le domaine de l’enseignement supérieur » a souligné.

Devenu aujourd’hui, une réalité, après la pose de la première pierre, au 10 mars 2014 par SE Ibrahim Boubacar Keita, ce nouveau complexe universitaire, comprend 7 bâtiments principaux. Il est bâti sur une superficie de plus de 42 000, mètres carrés. Les travaux d’exécution qui ont duré 33 mois, ont coûté à l’Etat chinois, la bagatelle de 36 milliards de Fcfa. La maîtrise d’ouvrage des travaux a été gérée par le Groupe de construction et d’ingénierie de Beijing et trois entreprises maliennes.

Un complexe composé de quatre blocs. Mme Lu Huiying s’est également appesantie sur l’état des relations entre son pays et le Mali. Selon elle « l’amitié sino-malienne remonte fort loin dans l’histoire et se consolide avec le temps. Depuis plus de 56 ans, les rapports d’amitié et de coopération sino-malienne ont toujours connu un développement sain et régulier » s’est félicitée Mme l’ambassadeur. Cette coopération se matérialise dans tous les domaines de la vie socio-économique de notre pays. Ainsi, avant la construction de la Cité universitaire, cette coopération a permis de livrer à notre pays le 3ème Pont de Bamako et le Centre international de conférence de Bamako (CICB)

Après avoir rendu grâce à Dieu, le ministre de l’Enseignement supérieur a hautement remercié le président IBK pour sa disponibilité. « Votre présence à cette cérémonie d’inauguration confirme, votre engagement à asseoir dans notre pays, un enseignement de qualité » dira Pr Assétou Founé Samaké Migan. Quant à ce complexe universitaire, dont il s’agit aujourd’hui, c’est le fruit de l’amitié sincère de la Chine à l’égard du Mali. Il s’inscrit aussi dans le cadre de la réforme de l’enseignement supérieur, voulue par les plus hautes autorités du pays, par la création d’un 2ème pôle universitaire à Bamako. Cette démarche du gouvernement devrait permettre d’améliorer l’environnement de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique au Mali.

C’est un complexe composé de quatre blocs, d’un espace de cantine scolaire de 2500 places, d’un centre commercial, d’une salle polyvalente, des terrains de sport et un centre de santé universitaire. Il est alimenté en eau potable par un système d’adduction autonome. Parallèlement aux blocs d’hébergements entièrement financés sur budget d’Etat, ceux qui ont été construits pour les besoins pédagogiques et administratifs, ont été acquis grâce à l’accompagnement chinois. Après que, le gouvernement du Mali a exprimé le besoin.

Poursuivant, le ministre de l’Enseignement supérieur a, elle aussi, insisté sur l’état de la coopération chino-malienne. Selon elle « la participation de la Republique populaire de Chine à cette réalisation, traduit l’engagement de son gouvernement à accompagner le Mali dans sa volonté d’offrir à la communauté universitaire un meilleur cadre d’apprentissage ». Selon, le Pr Assétou Founé Samaké Migan, « ces nouvelles structures vont contribuer à lutter contre la dégradation de notre environnement universitaire, tout en atténuant les crises récurrentes au sein de nos facultés ».

Après ces différentes allocutions, le président de la Republique a procédé à la coupure symbolique du ruban, suivie d’une visite de quelques blocs. Tout cela a été conclu par une interview accordée à la presse, par le président Ibrahim Boubacar Keita. A la question d’un confrère de l’Ortm, à savoir comment préserver cet acquis dans un état sain et insalubre, le président IBK a dit qu’il de l’intérêt de tout un chacun, qu’il soit professeur ou étudiant de maintenir ce joyau architectural dans environnement à fait enviable et admirable. C’est un défi à relever a t-il estimé. Pour ce faire, « nous devons être égaux à nous-mêmes et non nous refuser. Il est de notre intérêt de faire en sorte que les futures générations puissent bénéficier de ce complexe universitaire »

Pour joindre l’agréable à l’utile, la célèbre cantatrice malienne, Mah Kouyaté N°1 a offert une prestation musicale très appréciée. Et en chinois s’il vous plait. Qui dit mieux ?

Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here