IBK trahit les siens

Après Mopti, Baguineda, le président Ibrahim Boubacar KEITA a rendu publiquement, à Kabala, un vibrant hommage de mérite et de reconnaissance à l’ex-président, Amadou Toumani TOURE(ATT) en exil à Dakar. Un ATT qui est considéré comme un ennemi numéro 1 à abattre par certains collaborateurs les plus proches du président IBK.

Ibrahim Boubacar KEITA a été élu en 2013 à la magistrature suprême du Mali avec un score historique. Son élection met fin ainsi à une transition instaurée suite à l’éviction du Président, Amadou Toumani TOURE par un coup de force. Dès les premières heures de sa prise (IBK) du pouvoir dans un contexte très difficile, ses plus proches collaborateurs voyaient  l’ancien président ATT, présentement en exil à Dakar, comme l’ennemi N° 1 à abattre à tout prix. Ils nourrissaient ainsi l’intention de le juger. Pour ce faire, la Haute Cour de Justice (l’instance habilitée à juger les  présidents de la République et les ministres) qui est jusque-là non fonctionnelle, a été aussitôt mise en marche. Et le dossier ATT a été  transmis à la justice et ensuite devant le parlement pour l’appréciation des députés. Mais face à la pression incessante des hommes politiques, de la société civile, exigeant le retour d’ATT au Mali et de sa réhabilitation, IBK semble trahir les siens. Pour preuve, selon les indiscrétions, il a pesé de tout son poids pour que le dossier du jugement de l’ancien président ATT qui a fait l’objet de plusieurs reports successifs à l’Assemblée national, ne passe pas. Chose qui fut faite, les députés ont voté  à l’unanimité contre un éventuel procès d’ATT pour haute trahison.

On se souvient aussi du rétropédalage du président IBK lors de la journée paysanne à Baguineda. Il désarme ainsi la bombe qu’il avait placée en ces termes : ‘’je suis reconnaissant à mon jeune frère Amadou Toumani Touré dit ATT et ex président de la République du Mali pour avoir initié la journée du paysan. Beaucoup de choses se disent dans nos relations, mais je sais qu’il n y’a rien d’intrigues ni de méchant entre nous. On se verra très bientôt… ».

Même son de cloche  du président IBK à son prédécesseur ATT lors de l’inauguration de l’hôpital Sominé Dolo de Mopti : « Tout le mérite de la construction de cet hôpital revient à mon jeune frère ATT.… ».

Un exercice qu’il a encore repris le mardi 28 février 2017 lors de l’inauguration du Complexe Universitaire de Kabala, en ces termes : « je remercie ATT d’avoir initié  ce projet de plus de 70 milliards de FCFA qui a été à 95% gracieusement financé pars nos amis Chinois ».

Avant cette intervention de mérite et de reconnaissance, on aurait appris que le président IBK aurait envoyé des émissaires à Dakar pour demander à son jeune frère ATT de mettre fin à son exil et de rentrer au bercail. Une offre que ce dernier aura d’ailleurs déclinée.

En réhabilitant l’ex président de la République ATT qui est perçu comme une menace pour le régime par certains de ses collaborateurs, IBK n’a-t-il  pas trahi les siens?

En tout cas, force est de reconnaitre que malgré sa gestion chaotique et désastreuse du pays, IBK est un homme qui a le bon cœur et qui est parfois reconnaissant.

Aliou Agmour


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here