Clôture de l’atelier de haut niveau sur la GRD : Faciliter les conditions d’adhésion à l’AMO pour permettre un accès universel

En marge de l’atelier de haut niveau sur le leadership pour les résultats du Mali, organisé par la Banque Africaine de Développement (Bad), la fondation pour le renforcement des capacités en Afrique, a eu lieu les 28 février, 1er et 2 mars 2017, à l’Hôtel Kempinski – El Farouk  de Bamako, la semaine nationale de partage de la Grd (Gestion axé sur les résultats de Développement).

La clôture des travaux de cette semaine qui a vu la participation de 200 participants, a été  présidée par Mahamadou Zimbo Maiga, directeur du Creed (Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable) et représentant le ministre de l’économie et des finances. Plusieurs communications ont été faites à l’occasion.

L’on note la présentation de la semaine nationale (agenda, contexte, objectifs et résultats attendus) ; la communication/Débats sur: introduction à la Grd, Communauté AfCoP/Projet AfCoP/Initiative AfriK4R; communication sur le système d’Information et de Gestion de l’Education (Sige), axé sur les résultats; communication sur le secteur des transports; communication sur le système d’information de la Ctrca, régulations Mali. Après, ce fut les communications sur les six piliers de la Grd: le Leadership pour les résultats; la planification pour les résultats (Par); la Budgétisation axée sur les résultats (Bar); la capacité institutionnelle à délivrer des biens et services; la redevabilité en  matière de gestion axée sur les résultats de développement (Grd); le système d’information, capacité statistiques et suivi-évaluation.

A l’issue des travaux, les participants ont formulé les recommandations suivantes: instaurer des contrats de performance dans l’administration; diffuser les résultats d’évaluation de l’application de la Grd; initier des actions de renforcement des capacités des parlementaires et de la société civile; entreprendre des actions de dématérialisation des procédures administratives pour permettre aux usagers de réaliser rapidement leurs besoins; organiser des enquêtes auprès des usagers des services publics afin d’évaluer leur degré de satisfaction par rapport aux services rendus; rapprocher davantage les services sociaux de base des usagers; mettre en place un système de nomination aux postes de responsabilité, basé sur la compétence; mettre en place un système efficace d’évaluation et de motivation des performances individuelles des agents de l’administration; mettre en place un mécanisme efficace de gestion des carrières; capitaliser les expertises disponibles en matière de Grd au profit de la génération future; faciliter les conditions d’adhésion à l’AMO afin de permettre un accès universel.

Hadama B. Fofana


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here